vendredi 20 septembre 2019
A VOIR

|

Séisme : deux morts en Grèce et 350 blessés en Turquie

Publié le

Publié le 20/07/2017 à 8:17 - Mise à jour le 20/07/2017 à 8:17
Lecture 2 minutes

Selon les première informations de la police, l’une des victimes est d’origine suédoise et l’autre turque. Selon l’agence de presse grecque ANA, les victimes sont âgées respectivement de 27 et 39 ans. Les deux touristes circulaient dans le centre-ville, encore très animé malgré l’heure tardive, et ont été tuées par l’effondrement d’un bar ou par des pierres d’autres vieux bâtiments avoisinants, qui ont subi d’importants dégâts.

Le nombre de blessés s’élève à «120», selon le secrétaire d’Etat grec à la Marine Marchande Nektarios Santorinios. L’île de Kos est très fréquentée durant l’été par des jeunes touristes. Des infrastructures touristiques ont une capacité de 100.000 lits et plus de 85% sont actuellement réservés, selon une source policière locale. 
 

L’épicentre du séisme, qualifié de «très fort»

La secousse, de magnitude 6,7 selon l’institut géologique américain (USGS) et de magnitude 6 selon l’Observatoire d’Athènes, est survenue vendredi à 1 h 31 heure locale (0 h 31 en France). L’épicentre du séisme, qualifié de «très fort» par l’Observatoire d’Athènes, se trouvait à 10 kilomètres au sud-est de la ville côtière turque de Bodrum et à 16,2 kilomètres à l’est de l’île grecque de Kos, selon l’USGS.

Plus de 350 personnes secourues en Turquie

Outre les îles grecques, le séisme a été fortement ressenti sur les côtes occidentales turques, en particulier dans la station balnéaire de Bodrum. Selon le ministre turc de la Santé, Ahmet Denircan, «358 personnes ont été blessées dans le tremblement de terre. Parmi elles, 272 ont été transportées à l’hôpital par ambulance et les autres s’y sont rendues par leurs propres moyens».

Le ministre a ajouté que 25 blessés étaient toujours hospitalisés. «Certains d’entre eux souffrent de fractures», a-t-il précisé, mais aucun n’est dans un état grave.

Rédaction web avec AFP

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Grands projets : “cela va voir le jour” assure...

L’ouverture de la session budgétaire de l’assemblée s’est tenue ce matin avec les discours des présidents de l’hémicycle de Tarahoi, Gaston Tong Sang, et celui de la Polynésie Française, Edouard Fritch. Ce dernier a dressé un bilan d’étape de son gouvernement et donné les orientations à venir. Un bilan jugé positif pour la majorité, mais très critiqué par l’opposition.

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV