lundi 8 mars 2021
A VOIR

|

Sans arêtes ni écailles, trois nouvelles espèces de poisson identifiées dans les abysses

Publié le

Publié le 13/09/2018 à 7:03 - Mise à jour le 13/09/2018 à 7:03
Lecture < 1 min.

Ces êtres étranges ont été repérés au début du mois dans la fosse d’Atacama, à quelque 7 500 m sous l’eau, par les caméras d’une équipe internationale de chercheurs, surpris d’en trouver une telle quantité dans un lieu aussi inhospitalier.
« Ces choses vivent à la limite de ce que n’importe quel autre poisson pourrait supporter. On aurait donc pu s’attendre à n’en voir qu’un ou deux !, » a expliqué vendredi à l’AFP Alan Jamieson, chercheur en écologie marine à l’université de Newcastle. 

Temporairement baptisés poissons-limaces rose, bleu et pourpre, ces créatures longues de 20-25 cm sont translucides et sans squelette, des caractéristiques lui permettant de résister au froid de l’eau (à peine 2°C) et à la pression extrême (« équivalente à 800 kg sur votre petit doigt », note M. Jamieson).
« Les éléments les plus durs de leur constitution sont les os de leur oreille interne et leurs dents », précise Thomas Linley, chercheur à la même université, également membre de l’expédition.

En fait, ce poisson, formé quasi entièrement de matière gélatineuse, mourrait s’il n’y avait pas cette pression extrême le maintenant en une pièce !

« Leur corps est très fragile et fond rapidement s’il est ramené à la surface », dit M. Linley.

Quelque 300 variétés de poissons-limaces ont déjà été recensées, capables de s’adapter à des conditions de survie extrêmes, souligne son confrère Alan Jamieson.

AFP

infos coronavirus