fbpx
samedi 25 janvier 2020
A VOIR

|

Sans arêtes ni écailles, trois nouvelles espèces de poisson identifiées dans les abysses

Publié le

Publié le 13/09/2018 à 7:03 - Mise à jour le 13/09/2018 à 7:03
Lecture < 1 min.

Ces êtres étranges ont été repérés au début du mois dans la fosse d’Atacama, à quelque 7 500 m sous l’eau, par les caméras d’une équipe internationale de chercheurs, surpris d’en trouver une telle quantité dans un lieu aussi inhospitalier.
“Ces choses vivent à la limite de ce que n’importe quel autre poisson pourrait supporter. On aurait donc pu s’attendre à n’en voir qu’un ou deux !,” a expliqué vendredi à l’AFP Alan Jamieson, chercheur en écologie marine à l’université de Newcastle. 

Temporairement baptisés poissons-limaces rose, bleu et pourpre, ces créatures longues de 20-25 cm sont translucides et sans squelette, des caractéristiques lui permettant de résister au froid de l’eau (à peine 2°C) et à la pression extrême (“équivalente à 800 kg sur votre petit doigt”, note M. Jamieson).
“Les éléments les plus durs de leur constitution sont les os de leur oreille interne et leurs dents”, précise Thomas Linley, chercheur à la même université, également membre de l’expédition.

En fait, ce poisson, formé quasi entièrement de matière gélatineuse, mourrait s’il n’y avait pas cette pression extrême le maintenant en une pièce !

“Leur corps est très fragile et fond rapidement s’il est ramené à la surface”, dit M. Linley.

Quelque 300 variétés de poissons-limaces ont déjà été recensées, capables de s’adapter à des conditions de survie extrêmes, souligne son confrère Alan Jamieson.

AFP

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Le paiement sans contact bientôt généralisé en Polynésie

Jusqu’à aujourd’hui, seule la Banque de Tahiti avait équipé son parc du système de paiement sans contact. D’ici la fin de l’année, l’ensemble des Polynésiens y auront accès. Les techniciens de l’OSB font le tour des commerçants pour installer cette nouvelle fonction. Une opération de grande ampleur puisque le reste du parc compte près de 2 700 terminaux de paiement électronique.

L’inlassable hausse des cotisations sociales

Les nouvelles hausses des cotisations sociales sont effectives depuis le 1er janvier. Adoptées en conseil des ministres le 13 décembre, elles visent la tranche A de la retraite et l’assurance maladie. Des augmentations "nécessaires", juge le gouvernement, malgré les réticences des partenaires sociaux.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X