mercredi 12 mai 2021
A VOIR

|

Saint-Pierre et Miquelon : un « porteur sain », premier cas avéré de Covid-19

Publié le

La préfecture de Saint-Pierre et Miquelon a confirmé samedi en fin d’après midi que pour la première fois, un habitant de l’archipel, rentré par avion le le 16 mars, a été testé positif au coronavirus.

Publié le 05/04/2020 à 11:30 - Mise à jour le 06/04/2020 à 15:33
Lecture < 1 min.

La préfecture de Saint-Pierre et Miquelon a confirmé samedi en fin d’après midi que pour la première fois, un habitant de l’archipel, rentré par avion le le 16 mars, a été testé positif au coronavirus.

Il s’agit d’un  « porteur sain » testé à l’issue de son séjour en quatorzaine imposée, a précisé le préfet de Saint-Pierre et Miquelon sur l’antenne de Saint-Pierre et Miquelon C’est le premier cas avéré de Covid-19 enregistré sur l’archipel français d’Amérique du Nord.

Selon les informations communiquées par Thierry Devimeux, cette personne domiciliée à Saint-Pierre est rentrée par avion dans la semaine du 16 au 22 mars. Elle a respecté à domicile la quatorzaine imposée par le gouvernement français à tout arrivant dans les territoires d’outre-mer. Ne souffrant d’aucun symptôme, elle a néanmoins été testée positive au coronavirus à la suite du prélèvement effectué à l’issue de son isolement.

Depuis le 1er avril, le préfet a en effet rendu systématique le test des personnes en fin de quatorzaine « pour être sûrs que toutes les personnes qui sortiraient de cette quatorzaine stricte soient indemnes de virus ».

Selon le préfet et après enquête, cette personne « n’aurait pas eu d’échange avec d’autres depuis son retour sur l’archipel », en dehors de son conjoint à domicile qui a lui aussi subi la quatorzaine. Elle a été placée à nouveau à l’isolement à son domicile « tant qu’elle présente une dangerosité, tant qu’elle n’a pas des tests qui vont lever son infection au coronavirus ».

En l’absence de matériel d’analyse présent à Saint-Pierre et Miquelon, le test a été réalisé par un laboratoire d’Halifax (Canada), qui a reçu jeudi 2 avril 75 échantillons prélevés sur les résidents locaux sortis ou en passe de sortir de quatorzaine. La moitié des résultats reste en attente.

Avec les îles Wallis-et-Futuna, l’archipel de Saint-Pierre et Miquelon restait jusqu’ici le seul territoire français n’ayant enregistré aucun cas avéré de Covid-19.

infos coronavirus