A VOIR

|

Qatar 2022 : les Bleus battus par la Tunisie (0-1) mais 1ers du groupe D

Publié le

L'équipe de France est complètement passée au travers ce mercredi à l'Education City Stadium d'Al-Rayyan, défaite par la Tunisie (0-1). Le onze de Didier Deschamps, largement remanié, n'a pas saisi sa chance et Wahbi Kazri en a profité pour donner la victoire aux Aigles de Carthage. Les Bleus se qualifient quand même à la première place du groupe D devant l'Australie.

Publié le 30/11/2022 à 9:42 - Mise à jour le 30/11/2022 à 9:47
Lecture 2 minutes

L'équipe de France est complètement passée au travers ce mercredi à l'Education City Stadium d'Al-Rayyan, défaite par la Tunisie (0-1). Le onze de Didier Deschamps, largement remanié, n'a pas saisi sa chance et Wahbi Kazri en a profité pour donner la victoire aux Aigles de Carthage. Les Bleus se qualifient quand même à la première place du groupe D devant l'Australie.

Couac de fin pour l’équipe de France. Même s’ils étaient déjà qualifiés en huitièmes de finale, le Bleus se sont loupés dans les grandes largeurs face à la Tunisie (1-0), qui termine à la 3e place du groupe D, puisque l’Australie s’est imposée face au Danemark dans le même temps (1-0). Malgré les bonnes entrées des titulaires en seconde mi-temps, notamment celle d’Antoine Griezmann qui a failli égaliser à la dernière seconde, cette défaite fait tâche. en dépit des entrées convaincantes de ses titulaires, dont celle d’Antoine Griezmann, qui a failli égaliser à la dernière seconde

Lire aussi : Qatar 2022 : les Bleus battent l’Australie (4-1), Giroud dans l’Histoire

Les remplaçants ont sombré. Ils avaient pourtant le feu vert de Didier Deschamps, et l’avantage de jouer une rencontre sans enjeu. En voulant impliquer tout le monde, le sélectionneur s’est rendu compte que sa marge de manœuvre en cas de pépin n’était pas si large. Seul Ibrahima Konaté rendu une copie correcte, en défense centrale.

À part Konaté donc, la défense totalement remaniée a semblé perdue. Eduardo Camavinga arrière gauche, Axel Disasi arrière droit n’étaient pas à leur poste naturel et cela s’est vu. La pression des Tunisiens, bien plus intense, a bloqué les Bleus dans leur moitié de terrain.

Pensionnaire de Ligue 1 bien connu, le tunisien Wahbi Khazri a été l’homme le plus en vue de la partie. Il s’est procuré deux grosses occasions dans le premier acte, et a ensuite profité d’une perte de de balle de Youssouf Fofana plein axe pour battre Steve Mandanda du droit (1-0, 58e).

Il aura fallu attendre le dernier quart d’heure (!) pour voir la France cadrer son premier tir. Entré en jeu, Griezmann, d’une reprise du droit, a pensé égaliser en toute fin de partie (90e+8). TF1 avait même rendu l’antenne sur cette égalisation. Mais l’arbitre, après avoir sifflé la fin du match, a sollicité la VAR et refusé le but dans la confusion générale.

Cette première défaite en phase de groupe du Mondial depuis la Coupe du monde 2010 ne pénalise pas les Bleus, qui attendent désormais de savoir qui de la Pologne, de l’Argentine, de l’Arabie Saoudite ou du Mexique sera son prochain adversaire.