jeudi 19 mai 2022
A VOIR

|

Présidentielle 2022 : Emmanuel Macron toujours en tête des parrainages Outre-mer

Publié le

Le président de la République fait toujours la course en tête des parrainages Outre-mer, à une semaine de la date butoir du 4 mars.

Publié le 25/02/2022 à 10:22 - Mise à jour le 25/02/2022 à 10:22
Lecture < 1 min.

Le président de la République fait toujours la course en tête des parrainages Outre-mer, à une semaine de la date butoir du 4 mars.

Avec 53 parrainages, sur les 103 parrainages d’élus ultramarins enregistrés à ce jour par le Conseil constitutionnel, le président de la République, qui n’est pas encore officiellement candidat, fait la course en tête des parrainages Outre-mer.

Avec son réservoir d’élus conséquent (177), la Polynésie apporte à elle seule 18 parrainages au chef de l’État. Peu surprenant puisque le président du Pays, Édouard Fritch, et son parti, le Tapura Huiraatira, a très tôt affiché son soutien à Emmanuel Macron, et appelé ses nombreux maires à parrainer le président de la République. 75 nouveaux parrainages polynésiens doivent encore être publiés par le Conseil constitutionnel.

À Mayotte, le président de la République a été parrainé par 16 élus, sept à La Réunion et six en Martinique. En Nouvelle-Calédonie, où Emmanuel Macron a fait le plein de soutiens, on compte pour l’heure seulement quatre parrainages à son égard. Le chef de l’État a reçu un parrainage en Guyane, où Christiane Taubira en reçoit cinq. On compte enfin un parrainage pour le président de la République en Guadeloupe, mais une cinquantaine sont attendus et devrait aller pour le président de la République qui, rappelons-le, a déjà validé ce processus constitutionnel.

De manière générale, sur les 10 265 parrainages envoyés à ce jour, seuls 103 viennent d’Outre-mer. C’est encore trop peu et certains candidats sont toujours à la peine dans la course aux parrainages. Après Emmanuel Macron, c’est Valérie Pécresse qui enregistre le plus de signature Outre-mer (15), suivie de Jean-Luc Mélenchon (7), Christiane Taubira (6), Anne Hidalgo et Fabien Roussel (5), Nathalie Arthaud, Marine Le Pen et Éric Zemmour (3), Philippe Poutou (2) et enfin Yannick Jadot (1).

infos coronavirus