mardi 11 mai 2021
A VOIR

|

Nouvelle-Zélande : tirs de fusil sur trois surfeurs

Publié le

Publié le 20/08/2018 à 7:32 - Mise à jour le 20/08/2018 à 7:32
Lecture 2 minutes

Jeudi sur l’île du Nord en Nouvelle-Zélande, trois surfeurs dont un âgé de 14 ans, ont reçu des tirs de fusil. Une des balles est passée à seulement deux mètres d’un des surfeurs. Les trois hommes, terrifiés, ont rapidement quitté le spot de Te Maika. Les tirs proviendraient des broussailles surplombant la rive selon le NZ Herald. 

> Du surf sur invitation

La police a ouvert une enquête. Selon les forces de l’ordre, les tirs proviendraient de propriétaires des terres avoisinantes. « C’est un des seuls endroits du pays qui ressemble encore à ce que la Nouvelle-Zélande était à l’origine. Un lieu dont on ne fait pas la promotion, où il n’y a pas de touristes », a expliqué à l’Équipe  Daniel Kereopa, un surfeur habitué des spots de cette région. Selon lui, pour surfer dans ces endroits, il faut une invitation d’un propriétaire terrien. 

> Protéger les spots de surf

Jhan Galava, psychologue du sport et chercheur, a déclaré à Radio NZ  que c’est la première fois qu’il entend parler d’une attaque aussi violente contre des surfeurs étrangers. « Dans toutes les recherches que j’ai faites et dans les endroits où j’ai surfé, il n’y a jamais rien eu de tel. (…) Il existe un certain nombre de raisons à ce comportement, notamment la violence acquise de manière intergénérationnelle, les faibles capacités d’adaptation, les notions de droit local et de concurrence. (…) Ils veulent protéger leurs spots de surf. Ils y voient une ressource rare. Les surfeurs locaux sont vraiment passionnés et ils ont un lien étroit avec l’endroit où ils surfent (…) Les réactions les plus courantes sont d’éclabousser les étrangers avec leurs planches. »

Rédaction web 

infos coronavirus