vendredi 25 septembre 2020
A VOIR

|

Nouvelle-Zélande : projet de loi pour libéraliser l’avortement

Publié le

Le gouvernement néo-zélandais a publié lundi un projet de loi, attendu de longue date, pour libéraliser l'avortement, qui sera considéré comme relevant du domaine de la santé et du choix des femmes plutôt qu'un crime.

Publié le 05/08/2019 à 10:20 - Mise à jour le 05/08/2019 à 17:46
Lecture < 1 min.

Le gouvernement néo-zélandais a publié lundi un projet de loi, attendu de longue date, pour libéraliser l'avortement, qui sera considéré comme relevant du domaine de la santé et du choix des femmes plutôt qu'un crime.

Aux termes de ce projet, qui sera présenté jeudi au Parlement, une femme pourra se faire avorter jusqu’à la vingtième semaine de grossesse et sur avis médical au delà.

La Nouvelle-Zélande est actuellement dotée de lois restrictives sur l’avortement. Il est considéré comme un crime mais une faille juridique permet à une femme d’avorter si deux médecins conviennent que la grossesse la met en danger physique ou mental.

Selon des chiffres officiels, environ 13 000 avortements ont été pratiqués l’an dernier dans le pays, dont 57 après la vingtième semaine de grossesse. 

« L’avortement est la seule procédure médicale qui demeure un crime en Nouvelle-Zélande. Il est temps que cela change » et que « la loi soit similaire à celle de nombreux autres pays développés », a déclaré le ministre de la Justice Andrew Little en présentant le projet de loi dont l’élaboration a nécessité des mois de tractations au sein de la coalition tripartite.

Le projet de loi prévoit également d’établir des « zones de sécurité » de 150 m autour des cliniques pratiquant l’avortement afin d’éviter aux femmes d’être harcelées par des manifestants opposés à l’avortement.

Le vote au Parlement dépendra davantage des convictions individuelles des députés que de leurs appartenances partisanes.

Le groupe pro-avortement Aotearoa s’est félicité de cette annonce mais s’est interrogé sur la nécessité de la limitation à vingt semaines de grossesse.

SourceAFP

infos coronavirus

Moorea : une reprise touristique plutôt timide, la clientèle locale limite la casse

Depuis le 15 juillet dernier, le pays a réouvert les vols internationaux. Une ouverture très attendue par les professionnels du touristique durement touchés par le confinement. Plus de deux mois plus tard à Moorea, force est de constater que la reprise demeure timide. Et c’est la venue sur l’île sœur de résidents d Tahiti qui sauve quelque peu les meubles.

Le CHPF a commandé des tablettes connectées pour les patients atteints de Covid-19

Jacques Raynal, ministre de la Santé, a annoncé ce jeudi matin lors de la séance de la session budgétaire à l'Assemblée de la Polynésie française, que le CHPF avait commandé des tablettes connectées à destination des patients atteints du Covid-19 afin de faciliter le lien numérique avec leurs proches.

Télétravail : un projet de loi présenté aux partenaires sociaux le 2 octobre

Dans une réponse à Virginie Bruant en séance à l'assemblée de la Polynésie, la ministre du Travail Nicole Bouteau, a annoncé qu'un projet de loi sur le télétravail a été formalisé.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Australie : un plongeur mordu à la tête par...

Un homme a été hospitalisé après avoir été mordu à la tête et au cou par un crocodile alors qu'il plongeait sur la Grande Barrière de corail, ont annoncé jeudi les autorités.

Hitiaa : Joinville Pomare bloque l’entrée de la vallée

Après Paea, les gendarmes ont été appelés ce matin dans la vallée de Hitiaa dont l’accès est bloqué depuis lundi par Joinville Pomare et ses amis.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV