mercredi 23 septembre 2020
A VOIR

|

Nouvelle-Zélande : plus de 56 000 armes récupérées par la police

Publié le

Un programme de rachat d'armes à feu lancé en Nouvelle-Zélande après l'attaque contre deux mosquées de Christchurch en mars s'est achevé vendredi : la police a récupéré plus de 56 000 armes, un nombre relativement important dans ce pays de 4,8 millions d'habitants.

Publié le 21/12/2019 à 9:00 - Mise à jour le 21/12/2019 à 16:26
Lecture < 1 min.

Un programme de rachat d'armes à feu lancé en Nouvelle-Zélande après l'attaque contre deux mosquées de Christchurch en mars s'est achevé vendredi : la police a récupéré plus de 56 000 armes, un nombre relativement important dans ce pays de 4,8 millions d'habitants.

La fusillade du 15 mars avait fait 51 morts, des fidèles musulmans, et avait choqué ce pays d’ordinaire pacifique. Une interdiction des armes d’assaut semi-automatiques, comme celle utilisée par le tireur à Christchurch, avait aussitôt été décidée.

Un élément clé de cette interdiction avait été la mise en place de ce programme de rachat accompagné d’une amnistie, grâce auquel les propriétaires qui ramenaient leurs armes étaient défrayés et ne se voyaient poser aucune question.

Selon la police néo-zélandaise, 56 350 armes à feu et 188 000 pièces détachées ont été récupérées, et les autorités attendaient un rush de dernière minute avant la fermeture du programme à 20H00 (07H00 GMT). « Il n’y aura pas de prolongation : toute personne possédant une arme désormais illégale pourra perdre son permis d’armes à feu et pourrait être condamnée à une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à cinq ans », a souligné la police.

Nombre d’amateurs d’armes à feu étaient opposés à ce programme et le conseil des propriétaires d’armes à feu enregistrées a estimé qu’il restait environ 170 000 armes interdites en circulation dans le pays. Seules un tiers auraient été récupérées ces derniers mois. La police néo-zélandaise n’a pas confirmé ces chiffres.

Lire aussi : Les armes à feu, une discipline très encadrée en Polynésie

Le gouvernement travaille à présent sur une deuxième salve de réformes, avec notamment l’instauration d’un registre des armes. Cela permettrait de savoir précisément où est chaque arme à feu dans le pays et de s’assurer que seules des personnes habilitées en sont propriétaires. Ainsi, ne pourraient pas obtenir d’armes à feu les personnes condamnées pour des crimes violents, qui promeuvent l’extrémisme ou présentent une fragilité mentale, dont les personnes ayant déjà tenté de se suicider.

SourceAFP

infos coronavirus

Les mesures de précaution renforcées dans les maisons de retraite

Aux maisons d'accueil médicalisées "Les Orchidées" à Pirae et Papeete, certains matahiapo sont plus vulnérables que d’autres, notamment les malades d’Alzheimer. Pour préserver ces personnes âgées dans le contexte sanitaire actuel, le personnel tente au mieux de maintenir le lien social malgré la limitation des visites.

Coronavirus : les UV pour lutter contre l’épidémie ?

C’est un appareil qui pourrait s’avérer très efficace pour désinfecter les surfaces susceptibles d’être contaminées par la Covid-19. Le Bio-Scan utilise les...

Covid-19 : Des guides sanitaires pour mobiliser la population dans les quartiers de Papeete

20 guides sanitaires arpentent chaque jour les quartiers de la capitale pour sensibiliser aux mesures de précaution et protéger la population. Armés de gel désinfectant et de beaucoup de patience, ils rappellent jusqu’au domicile des personnes les plus isolées ou les plus faibles, comment éviter la propagation du coronavirus.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Sénatoriales : Rolfi Tutavae Chang se dit prêt à...

Rolfi Tutavae Chang se présente seul aux prochaines élections sénatoriales. Inconnu de la scène politique, l'homme de 41 ans souhaite œuvrer pour la Polynésie en la faisant rayonner au sein de la République.

10 mois de prison ferme pour avoir cassé le...

Les militaires, accompagnés de policiers municipaux, sont intervenus vendredi soir au PK 11,9 à Punaauia, après qu’un riverain les a contactés pour...

Les mesures de précaution renforcées dans les maisons de...

Aux maisons d'accueil médicalisées "Les Orchidées" à Pirae et Papeete, certains matahiapo sont plus vulnérables que d’autres, notamment les malades d’Alzheimer. Pour préserver ces personnes âgées dans le contexte sanitaire actuel, le personnel tente au mieux de maintenir le lien social malgré la limitation des visites.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV