mercredi 21 octobre 2020
A VOIR

|

Nouvelle-Zélande : des dizaines d’habitations détruites par un incendie

Publié le

Un incendie a détruit des dizaines d'habitations en Nouvelle-Zélande, ont annoncé les autorités lundi, jugeant miraculeux qu'il n'y ait eu aucune victime quand "un mur orange" est tombé sur un village isolé de l'île du Sud.

Publié le 04/10/2020 à 13:35 - Mise à jour le 04/10/2020 à 17:57
Lecture < 1 min.

Un incendie a détruit des dizaines d'habitations en Nouvelle-Zélande, ont annoncé les autorités lundi, jugeant miraculeux qu'il n'y ait eu aucune victime quand "un mur orange" est tombé sur un village isolé de l'île du Sud.

Le feu a pris dans une forêt située dans les montagnes tôt dimanche matin et, attisé par des vents forts, s’est propagé jusqu’au village de Lake Ohau, obligeant les habitants à fuir pour survivre.

Une cinquantaine de bâtiments ont été détruits et la situation restait « tendue » lundi, notamment en raison des forts vents, avec 11 hélicoptères et neuf compagnies de pompiers tentant de contenir les flammes, ont signalé les services des pompiers.

« La vérité, c’est que c’est un petit miracle que personne n’ait été blessé », a estimé le maire du district de Waitaki, Gary Kircher. « J’ai parlé avec un homme qui s’est levé pour aller voir son chien (qui aboyait) à l’aube, il a ouvert sa porte et a vu ce mur orange », a-t-il ajouté.

Les incendies sont relativement communs dans l’île du Sud à cette période de l’année mais la taille et l’intensité de celui-ci sont inhabituelles.

SourceAFP

infos coronavirus

Les programmes des vols internationaux d’octobre 2020 à mars 2021

Les compagnies aériennes internationales desservant la Polynésie française ont déposé, pour approbation, leurs programmes de vols pour la saison IATA Hiver 2020-2021, courant du 25 octobre 2020 au 27 mars 2021. Ces programmes de vols s’inscrivent dans le contexte de la pandémie mondiale de la Covid-19.

Covid-19 : quels protocoles sanitaires pour les infirmiers libéraux à Raiatea ?

Plusieurs corps de métiers sont directement exposés à la Covid-19. Parmi eux, les infirmiers libéraux. À Raiatea, ils sont cinq à exercer cette profession. Depuis le mois de mars, leurs visites à domicile sont soumises à un protocole très rigoureux, afin de les protéger, ainsi que leurs patients.