mardi 24 mai 2022
A VOIR

|

Nouvelle-Calédonie : un mort dans le conflit des rouleurs

Publié le

Publié le 21/08/2015 à 12:19 - Mise à jour le 21/08/2015 à 12:19
Lecture 2 minutes

La nuit dernière en Nouvelle-Calédonie, un jeune homme de 25 ans a trouvé la mort sur les routes du Caillou. Il circulait à bord de son véhicule sur la voie de dégagement Ouest lorsqu’il s’est encastré sous le camion d’un rouleur.

Les routes de Nouvelle-Calédonie sont bloquées depuis plusieurs jours suite à un conflit autour de l’exportation du nickel.
Dans un discours, le haut-commissaire de Nouvelle-Calédonie, Vincent Bouvier, a appelé à “mettre fin au blocage à Nouméa, dans l’agglomération et sur l’ensemble du territoire de la Nouvelle-Calédonie”. Sur cette condition, il maintiendra sa rencontre avec les différents acteurs du conflit. “La situation actuelle a provoqué un drame humain. D’autres drames sont possibles. Par ailleurs, la vie quotidienne des Calédoniens, la vie économique sont gravement perturbées. Chacun doit garder son calme et son sang-froid. Le sens des responsabilités et le respect de la vie humaine doivent maintenant nous guider dans la sortie de cette crise. Il en va de l’unité et de l’avenir du pays”, a-t-il déclaré. 

L’accès aux quartiers Sud de Nouméa est totalement bloqué par des barrages selon Les Nouvelles calédoniennes. Des gravats déversés sur les ronds-points empêchent la circulation.
Des rouleurs se seraient également rendus devant le domicile de Philippe Gomès, député de la deuxième circonscription, pour y brûler des pneus, et y déverser des poubelles. Même chose devant le domicile du président du gouvernement Philippe Germain.
Une cellule de crise a été mise en place à l’aéroport.  

Rédaction Web

Le discours du haut-commissaire de Nouvelle Calédonie, Vincent Bouvier

infos coronavirus