mardi 13 avril 2021
A VOIR

|

Nouvelle-Calédonie : un mort dans le conflit des rouleurs

Publié le

Publié le 21/08/2015 à 12:19 - Mise à jour le 21/08/2015 à 12:19
Lecture 2 minutes

La nuit dernière en Nouvelle-Calédonie, un jeune homme de 25 ans a trouvé la mort sur les routes du Caillou. Il circulait à bord de son véhicule sur la voie de dégagement Ouest lorsqu’il s’est encastré sous le camion d’un rouleur.

Les routes de Nouvelle-Calédonie sont bloquées depuis plusieurs jours suite à un conflit autour de l’exportation du nickel.
Dans un discours, le haut-commissaire de Nouvelle-Calédonie, Vincent Bouvier, a appelé à « mettre fin au blocage à Nouméa, dans l’agglomération et sur l’ensemble du territoire de la Nouvelle-Calédonie ». Sur cette condition, il maintiendra sa rencontre avec les différents acteurs du conflit. « La situation actuelle a provoqué un drame humain. D’autres drames sont possibles. Par ailleurs, la vie quotidienne des Calédoniens, la vie économique sont gravement perturbées. Chacun doit garder son calme et son sang-froid. Le sens des responsabilités et le respect de la vie humaine doivent maintenant nous guider dans la sortie de cette crise. Il en va de l’unité et de l’avenir du pays », a-t-il déclaré. 

L’accès aux quartiers Sud de Nouméa est totalement bloqué par des barrages selon Les Nouvelles calédoniennes. Des gravats déversés sur les ronds-points empêchent la circulation.
Des rouleurs se seraient également rendus devant le domicile de Philippe Gomès, député de la deuxième circonscription, pour y brûler des pneus, et y déverser des poubelles. Même chose devant le domicile du président du gouvernement Philippe Germain.
Une cellule de crise a été mise en place à l’aéroport.  

Rédaction Web

Le discours du haut-commissaire de Nouvelle Calédonie, Vincent Bouvier

infos coronavirus