vendredi 30 septembre 2022
A VOIR

|

Nouvelle-Calédonie : un Destroyer Japonais dans le port de Nouméa

Publié le

Dans le cadre d’exercices militaires conjoints dans le Pacifique, un destroyer lance-missile japonais, le JS Kirisame, a accosté dans la petite-rade de Nouméa.

Publié le 29/08/2022 à 17:18 - Mise à jour le 30/08/2022 à 10:23
Lecture < 1 min.

Dans le cadre d’exercices militaires conjoints dans le Pacifique, un destroyer lance-missile japonais, le JS Kirisame, a accosté dans la petite-rade de Nouméa.

Le navire doit participer à des exercices avec les Forces Armées en Nouvelle-Calédonie (FANC) dans les prochains jours, notamment en présence de la frégate Vendémiaire. Par la suite, le destroyer japonais se joindra à une nouvelle vague d’exercices internationaux en présence des FANC et des forces armées Australiennes, qui auront pour but de faire s’exercer ensemble ces forces en présence dans la zone Pacifique, et d’en harmoniser les procédures d’intervention dans le cadre de forces internationales.

Cette présence dans les eaux Calédoniennes et la tenue d’exercices conjoints entre le Japon et l’Australie fait suite à la concrétisation de l’historique Reciprocal Access Agreement (RAA) signé par l’Australie et le Japon le 6 janvier 2022. Une première pour le pays du soleil levant, depuis la signature d’un accord permettant le passage et le séjour de troupes étrangères aux Japon, signé en 1960 avec les Etats-Unis.

infos coronavirus