vendredi 23 avril 2021
A VOIR

|

Nouvelle-Calédonie : non-lieu pour le porte-parole du gouvernement

Publié le

Le porte-parole du gouvernement de Nouvelle-Calédonie a indiqué mercredi qu'une ordonnance de non-lieu venait d'être rendue dans une affaire où il avait été mis en examen pour concussion.

Publié le 03/03/2021 à 10:24 - Mise à jour le 03/03/2021 à 10:55
Lecture < 1 min.

Le porte-parole du gouvernement de Nouvelle-Calédonie a indiqué mercredi qu'une ordonnance de non-lieu venait d'être rendue dans une affaire où il avait été mis en examen pour concussion.

Christopher Gygés a rendu publique l’ordonnance de non-lieu rendue le 10 février par la juge d’instruction, qui a estimé que les charges n’étaient pas suffisantes pour engager des pousuites.

« Je me félicite naturellement de cette décision qui vient clore un dossier dont le seul but était de salir », a dit dans un communiqué le porte-parole du gouvernement, membre de la droite loyaliste.

Lire aussi : Le porte-parole du gouvernement de Nouvelle-Calédonie mis en examen

L’élu avait été mis en examen le 10 décembre dernier pour concussion. Il était soupçonné d’avoir perçu en 2014 des indemnités présumées indues de 5,5 milllions Fcfp, à l’occasion d’un changement de poste dans l’exécutif.   

Le gouvernement collégial de Nouvelle-Calédonie, au sein duquel Christopher Gygés est également chargé de l’économie, est actuellement cantonné à l’exécution des affaires courantes, dans l’attente de l’élection du président du nouvel exécutif, source de tensions.

infos coronavirus