samedi 22 janvier 2022
A VOIR

|

Nouvelle-Calédonie : Macron promet “une vie ensemble” après le référendum

Publié le

"Il y aura une vie ensemble" quel que soit le choix dimanche des Néo-Calédoniens, appelés à se prononcer pour la troisième et dernière fois sur leur maintien dans le giron de la France, a déclaré jeudi le président Emmanuel Macron.

Publié le 10/12/2021 à 10:59 - Mise à jour le 10/12/2021 à 10:59
Lecture < 1 min.

"Il y aura une vie ensemble" quel que soit le choix dimanche des Néo-Calédoniens, appelés à se prononcer pour la troisième et dernière fois sur leur maintien dans le giron de la France, a déclaré jeudi le président Emmanuel Macron.

Le rôle du gouvernement, c’est que cette dernière étape “se tienne en bon ordre et dans de bonnes conditions”, a insisté le chef de l’État pour qui “quel que soit le choix, nous aurons à bâtir le jour d’après”.

Et “le jour d’après, quel que soit le choix, il y aura une vie ensemble” avec la France, notamment “compte tenu de la réalité géopolitique de la région”, a déclaré le chef de l’État en marge d’une conférence de presse sur la présidence française de l’Union européenne.

“Le rôle du président de la République n’est pas d’être dans un camp”, a-t-il affirmé, rappelant toutefois avoir dit lors d’une visite sur l’île, en 2018, que “la France serait moins belle sans la Nouvelle-Calédonie”. “Et ça ne sonne pas l’abandon”, a ajouté Macron en soulignant les efforts d’un gouvernement au rôle “inédit quant à la Nouvelle-Calédonie : c’est la seule mandature qui aura eu à organiser les 3 référendums décidés” par les accords de Matignon en 1988 et Nouméa en 1998.

Deux référendums sur l’indépendance ont déjà eu lieu en Nouvelle-Calédonie en 2018 et 2020, et ont été remportés par les pro-France (56,7% puis 53,3% des voix).

Invoquant la crise sanitaire, les indépendantistes du FLNKS, qui souhaitaient un report à septembre à 2022, ont décidé de ne pas participer au vote du 12 décembre.

infos coronavirus