mardi 9 août 2022
A VOIR

|

Nouvelle-Calédonie : le congrès vote une hausse significative des prix du tabac

Publié le

Le prix des cigarettes et du tabac à rouler va augmenter de 10% par an pendant trois ans en Nouvelle-Calédonie après un vote lundi des élus du congrès de cet archipel français du Pacifique-Sud.

Publié le 27/12/2021 à 9:03 - Mise à jour le 27/12/2021 à 9:03
Lecture < 1 min.

Le prix des cigarettes et du tabac à rouler va augmenter de 10% par an pendant trois ans en Nouvelle-Calédonie après un vote lundi des élus du congrès de cet archipel français du Pacifique-Sud.

Les cigarettes électroniques vont par ailleurs être interdites dans les lieux publics et leur vente interdite aux moins de 18 ans, selon les deux textes adoptés, relatifs à la lutte contre le tabagisme.

Le premier prévoit une hausse de la taxe sanitaire et sociale sur le tabac de 10% par an pendant trois ans, à compter du 1er janvier 2022.

Le paquet de tabac à rouler le plus vendu, aujourd’hui au prix de 1 950 Fcfp (16,38 euros), passera à 2 150 Fcfp (18 euros) au 1er janvier 2022, à 2 350 Fcfp (19 euros) en 2023 pour atteindre 2 600 Fcfp (21,8 euros) en 2024.

Selon les projections présentées par le gouvernement, cette augmentation permettra de collecter 3,650 milliards de Fcfp (30,6 millions d’euros), dont 3 milliards de Fcfp (25,2 millions d’euros) seront consacrés aux politiques de prévention contre l’alcoolisme et le tabagisme.

La mesure aura également un impact favorable sur le rendement de la taxe générale sur la consommation (TGC, taxe similaire à la TVA), avec près d’un milliard (8,4 millions d’euros) attendu en plus en trois ans.

Sur le plan sanitaire, cette hausse devrait conduire à une baisse de 2% par an du nombre de fumeurs. En 2019, après une augmentation de 24% sur le prix du tabac, la vente de cigarettes avait diminué de 4%, a indiqué le gouvernement.

Le deuxième texte adopté par le congrès prévoit l’interdiction des cigarettes électroniques dans les lieux publics et leur interdiction aux mineurs.

Un amendement déposé en séance par le groupe Eveil océanien et voté à l’unanimité rend par ailleurs obligatoire la présentation d’une pièce d’identité pour l’achat de tabac ou de produits de vapotage.

infos coronavirus