A VOIR

|

Marine Le Pen dénonce un “manque de vision” du gouvernement pour l’Outre-mer

Publié le

La députée RN Marine Le Pen a dénoncé mardi lors d'une conférence de presse à l'Assemblée nationale le manque de vision du gouvernement Macron pour l'outre-mer, estimant que les réponses aux problèmes des territoires ultramarins ne pouvaient pas être que budgétaires. 

Publié le 11/10/2022 à 10:48 - Mise à jour le 11/10/2022 à 10:48
Lecture < 1 min.

La députée RN Marine Le Pen a dénoncé mardi lors d'une conférence de presse à l'Assemblée nationale le manque de vision du gouvernement Macron pour l'outre-mer, estimant que les réponses aux problèmes des territoires ultramarins ne pouvaient pas être que budgétaires. 

Interrogée pour savoir si son groupe voterait le budget du ministère délégué aux outre-mer, la finaliste à la présidentielle avec le RN a déclaré que penser “que les réponses sont budgétaires, c’est faux !“.

“Si le budget est porté sans vision, le budget ne sert à rien”, a-t-elle insisté. “Oui, on peut voter le budget outre-mer de la même manière qu’on va voter la mission sécurité : on va embaucher des policiers, on va rajouter du budget mais il n’y a pas les ordres, il n’y a pas les consignes qui sont données”.

“Il y a des parties du budget qui ne nous posent aucun problème: la construction d’abris anticycloniques en Polynésie, les 3,5 millions pour les sargasses” (pour le ramassage de ces nappes d’algues qui s’échouent sur les côtes des Antilles françaises, NDLR), a-t-elle mentionné.

Mais à la sortie de ce quinquennat il n’y aura toujours pas d’eau, il y aura toujours une insécurité grandissante sur certains territoires, il y aura toujours une immigration-submersion à Mayotte, il y aura toujours la vie chère”, a-t-elle lancé, disant constater “une forme de désintérêt à l’égard des outre-mers”.

Marine Le Pen était arrivée en tête au second tour de l’élection présidentielle dans huit territoires d’Outre-mer, dont sept qui avaient massivement voté pour Jean-Luc Mélenchon au premier tour.