lundi 1 mars 2021
A VOIR

|

Les Fidji se préparent à l’arrivée du cyclone Tino

Publié le

Les autorités des Fidji ont prévenu vendredi que le cyclone tropical Tino, qui se dirige vers l'archipel, allait faire souffler des vents "d'une force destructrice" et ont ouvert des centres d'accueil pour les éventuels sinistrés.

Publié le 16/01/2020 à 11:53 - Mise à jour le 16/01/2020 à 11:53
Lecture < 1 min.

Les autorités des Fidji ont prévenu vendredi que le cyclone tropical Tino, qui se dirige vers l'archipel, allait faire souffler des vents "d'une force destructrice" et ont ouvert des centres d'accueil pour les éventuels sinistrés.


Le service météorologique a prévenu que le cyclone approchait par le nord et devrait toucher la deuxième île de l’archipel, Vanua Levu. 

« Nous leur avons dit de se préparer, le ministère de l’Éducation a décidé de fermer les écoles, les centres d’accueil pour personnes déplacées sont ouverts », a déclaré le météorologiste Stephen Meke à Radio New Zealand.


Les prévisions font état de vents pouvant atteindre les 130 km/h, de fortes pluies et de risques d’inondations. Fidji Airways a annulé des vols régionaux. 

C’est la deuxième fois en trois semaines que l’archipel est sur la route d’un cyclone au cours des trois dernières semaines. Juste après Noël, le passage du cyclone Sarai a fait deux morts et a endommagé les maisons de plus de 2 500 personnes.  

S’il maintient sa trajectoire, le cyclone Tino pourrait toucher Tongatapu, l’île principale, pendant le week-end. 

Il y a deux ans, Tongatapu avait été frappé par le cyclone Gina, qui avait fait deux morts et détruit plus de 200 maisons.

En 2016, le cyclone Winston avait tué 44 personnes aux îles Fidji, détruit des dizaines de milliers d’habitations et causé pour environ un milliard de dollars de dégâts. 

infos coronavirus