dimanche 7 mars 2021
A VOIR

|

Le seuil de 10 milliards de tonnes de marchandises par mer franchi

Publié le

Publié le 06/11/2016 à 11:03 - Mise à jour le 06/11/2016 à 11:03
Lecture < 1 min.

Dans son rapport annuel sur le transport maritime, l’Organisation des Nations unies pointe les incertitudes que font peser sur le transport marirtime, le ralentissement de la demande chinoise et la surcapacité chronique de la flotte. « La ruée vers des navires toujours plus gros est à la racine des problèmes actuels du transport maritime » estime le comité des nations unies pour la coopération économique et le développement (Cnuced). « Il n’y a pas assez de marchandises pour remplir tous ces nouveaux navires. »

En outre, le rapport de la Cnuced évoque des effets négatifs dans la course au gigantisme qui obligent les pays à investir toujours plus dans les capacités portuaires et logistiques. « Dans les pays les moins développés où le coût des importations des marchandises est déjà plus élevé qu’ailleurs, ce gigantisme des navires va encore accentuer l’écart. Les petits États marchands deviennent totalement dépendants du bon vouloir des grandes lignes maritimes. »
 

Rédaction Web avec Le Marin

infos coronavirus