vendredi 5 mars 2021
A VOIR

|

Le monde musulman indigné par un attentat à Médine

Publié le

Publié le 04/07/2016 à 8:37 - Mise à jour le 04/07/2016 à 8:37
Lecture 2 minutes

Cette attaque qui a coûté la vie à quatre gardes de sécurité s’est produite lundi soir devant la Mosquée du prophète, un site très fréquenté en cette fin de ramadan et un lieu où toute violence est prohibée. Elle a été l’un des trois attentats à frapper l’Arabie saoudite lundi à la veille de la fin du mois sacré de jeûne pour les musulmans. Ils n’ont pour l’heure pas été revendiqués mais leur mode opératoire rappelle celui du groupe jihadiste Etat islamique (EI), qui a mené plusieurs attentats suicide meurtriers en Arabie saoudite depuis plus d’un an.
 
Selon le ministère saoudien de l’Intérieur, les forces de sécurité ont repéré dans un parking un suspect qui se dirigeait vers la Grande mosquée. Ce dernier a actionné sa ceinture d’explosifs quand des agents ont tenté de l’intercepter. La plus haute autorité religieuse du royaume saoudien a accusé les responsables de l’attentat d’avoir « violé tout ce qui est sacré ».
 
Au Caire, Al-Azhar, la plus haute autorité de l’islam sunnite, a rappelé la « sacralité des lieux saints, particulièrement la Mosquée du prophète ». Mahomet a passé les dix dernières années de sa vie à Médine où il est mort en 632 et où il est enterré. Mardi soir, le roi Salmane a appelé les musulmans à « l’unité » et à protéger les jeunes « des dangers qui les guettent, notamment l’extrémisme », en référence aux groupes jihadistes.
 
« Le royaume est déterminé à frapper d’une main de fer tous ceux qui veulent nuire à (…) nos jeunes », a-t-il ajouté dans une brève allocution à l’occasion de l’Aïd el-Fitr, la fête marquant la fin du ramadan, célébrée mercredi.
 
 

AFP

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu