jeudi 6 octobre 2022
A VOIR

|

Le jeune surfeur Jules Prou disparaît dans un accident de plongée

Publié le

La Fédération française de surf a annoncé mercredi la disparition d’un jeune surfeur, Jules Prou, âgé de 16 ans, après un accident de plongée survenu au large des Açores, au Portugal. Il faisait partie du pôle espoir Bretagne. Les recherches sont toujours en cours.

Publié le 18/08/2022 à 11:39 - Mise à jour le 18/08/2022 à 11:39
Lecture < 1 min.

La Fédération française de surf a annoncé mercredi la disparition d’un jeune surfeur, Jules Prou, âgé de 16 ans, après un accident de plongée survenu au large des Açores, au Portugal. Il faisait partie du pôle espoir Bretagne. Les recherches sont toujours en cours.

L’alerte sur la disparition de ce plongeur, “à environ dix miles nautiques (environ 18 kilomètres)” à l’ouest de Faial, avait été donnée lundi “par un représentant d’une société de tourisme spécialisée dans les activités maritimes”, selon le communiqué des autorités portugaises. Le travail des secouristes, appuyé notamment par plusieurs navires et un avion de l’armée de l’air, avait été interrompu avant de reprendre mardi.

L’île de Faial est située dans le groupe central de l’archipel des Açores, une destination prisée des touristes, à environ 1 500 kilomètres à l’ouest de Lisbonne

Mercredi 17 août, la Fédération française de surf postait un long message d’hommage au jeune disparu sur sa page Facebook.

Le jeune surfeur était basé à Pont-l’Abbé (Finistère) et était pensionnaire du pôle espoir Bretagne et de l’ESB La Torche.

“Surfer talentueux, gamin intelligent et curieux, Jules est parti. Son envie permanente d’apprendre, de progresser, sa gagne et son charisme, sont autant de traits de sa personnalité qu’il laisse à jamais à ses potes à Beg An Dorchen. Mes pensées vont à ses parents Charlotte, Benjamin, Valentin et à toute la famille. Je garde en mémoire pour toujours son sourire et ses taquineries. Kénavo Jules”, peut-on lire sur le site de la Ligue de Bretagne de surf.

Jules Prou (Crédit Photo : Robin Aussenac)

infos coronavirus