samedi 27 février 2021
A VOIR

|

Le gouverneur de Hawaii veut démobiliser les forces de l’ordre du site de Mauna Kea

Publié le

Une petite victoire s'annonce pour les opposants au projet de télescope géant sur le site de Mauna Kea sur l'île de Big island à Hawaii.

Publié le 19/12/2019 à 10:51 - Mise à jour le 19/12/2019 à 10:54
Lecture < 1 min.

Une petite victoire s'annonce pour les opposants au projet de télescope géant sur le site de Mauna Kea sur l'île de Big island à Hawaii.

Après 158 jours de mobilisation, les manifestants ont peut-être obtenu ce qu’ils attendaient : que le projet de construction soit abandonné. Du moins pour un temps.

Selon Hawaii News Now, le gouverneur de l’Etat Américain, David Ige, a annoncé vouloir démobiliser les forces de l’ordre présentes sur ce site considéré comme sacré par la population. La raison : « l’Observatoire international de Thirty Meter Telescope (TIO) a informé l’Etat qu’il n’est pas prêt à avancer dans la construction du TMT sur Maunakea en ce moment. »  Le gouverneur aurait exprimé sa déception et compte reprendre les discussions avec la société afin que le projet puisse reprendre à l’avenir.

>Lire aussi : Manifestation à Tahiti pour soutenir les Hawaiiens contre le projet de télescope à Mauna Kea

Les forces de l’ordre auraient déjà commencé à quitter le site de Mauna kea. De leur côté, les opposants au projet de télescope, qui se méfient du gouvernement, n’ont pas l’intention de partir tout de suite.

En 5 mois de mobilisation des manifestants, le gouvernement de Hawaii a dépensé plus de 15 millions de dollars (1.6 milliard de Fcf) pour leur faire face.

Depuis 2015, les 4 tentatives d’amener des véhicules de construction sur ce site ont échoué.

infos coronavirus