samedi 15 août 2020
A VOIR

|

Le gouvernement japonais pourrait rejeter les eaux contaminées de Fukushima dans le Pacifique

Publié le

Publié le 20/11/2018 à 15:39 - Mise à jour le 20/11/2018 à 15:39
Lecture < 1 min.

Plus de sept ans après la catastrophe nucléaire de Fukushima survenue au Japon à la suite du séisme et du tsunami de 2011, le gouvernement japonais stocke toujours un million de tonnes d’eau contaminée, soit l’équivalent de 500 piscines olympiques. Cette eau qui contient toujours des éléments radioactifs a servi à refroidir les réacteurs de la centrale nucléaire accidentée.

Mais comme l’a annoncé l’agence de presse Reuters, au terme d’une semaine d’inspection du site par ses experts, l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a demandé au gouvernement nippon « de se débarrasser de l’eau stockée à Fukushima ». Une décision “doit être prise d’urgence, engageant toutes les parties prenantes, pour garantir les activités de démantèlement” a déclaré l’AIEA. En effet, « l’eau traitée s’accumule dans les réservoirs sur le site et devrait atteindre la capacité de réservoir actuellement prévue d’ici trois à quatre ans », décrivent les experts de l’AIEA qui redoutent que les citernes cèdent en cas de nouvel événement sismique.

Alors que faire de cette eau contaminée ? Le Japon envisagerait de la rejeter dans l’océan Pacifique comme le rapportent plusieurs médias locaux, la solution la moins chère. Et même si le gouvernement assure avoir nettoyé l’eau de la plupart de ses radio-éléments à l’exception du tritium, les pêcheurs et les habitants de la région de Fukushima craignent les effets à long terme de ces rejets sur la faune et la flore marines.

Le rapport final de l’AIEA sur Fukushima devrait être présenté d’ici la fin janvier 2019.

Rédaction web

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Un marin porté disparu au large des Marquises

Le JRCC Tahiti a coordonné pendant deux jours une opération de recherche et de sauvetage pour retrouver un marin tombé en mer, à plus de 400 milles marins (740 km) dans l’ouest des îles Marquises, en eaux internationales.

Heiva Tu’aro 2020 : les résultats des courses de...

https://www.facebook.com/TahitiNuiTelevision/posts/3608441635853116 Cete année les courses de porteurs de fruits ont attiré moins de spectateurs. Moins de monde aussi...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV