mardi 26 mai 2020
A VOIR

|

Le cyclone tropical Harold frappe les Fidji

Publié le

Le cyclone meurtrier Harold, qui balaie l'océan Pacifique, s'est abattu sur les Fidji mercredi après avoir dévasté les îles Salomon et Vanuatu.

Publié le 07/04/2020 à 15:35 - Mise à jour le 07/04/2020 à 15:51
Lecture < 1 min.

Le cyclone meurtrier Harold, qui balaie l'océan Pacifique, s'est abattu sur les Fidji mercredi après avoir dévasté les îles Salomon et Vanuatu.

Ce cyclone tropical s’est affaibli, passant d’une catégorie 5, la plus dangereuse qui soit, à 4, mais frappait les Fidji avec des vents allant jusqu’à 240 km/h, a indiqué le service météorologique national, NaDraki.

Le cyclone était au large au sud de l’île principale des Fidji, Viti Levu, en passant plus près de la terre que prévu initialement.

Harlod reste « particulièrement dangereux », a mis en garde le service météo, demandant aux habitants de chercher refuge dans des églises, écoles et autres bâtiments solides.

Harold a fait 27 morts dans les Salomon début avril, avant de se renforcer en un cyclone de catégorie 5, la plus haute qui soit, et toucher lundi l’île d’Espiritu Santo, la plus grande de l’archipel de Vanuatu.

Luganville, deuxième ville du pays avec 16 500 habitants, a été frappée de plein fouet par la tempête qui a détruit des bâtiments et provoqué des inondations.

Kendra Gates Derousseau, directrice pour le Vanuatu de l’ONG World Vision, a indiqué qu’un de ses contacts à Luganville avait comparé les dégâts à ceux du cyclone Pam, qui avait fait 11 morts en 2015.

La communauté internationale s’était largement mobilisée pour aider le Vanuatu après le passage de Pam.

Mme Gates Derousseau estime peu probable qu’une aide massive afflue cette année car le Vanuatu est garder ses frontières fermées, afin de demeurer un des rares pays au monde où l’épidémie de Covid-19 n’est pas entrée.

SourceAFP

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Nouvelle-Calédonie : les indépendantistes favorables au report du référendum

Les indépendantistes de Nouvelle-Calédonie sont favorables à un report du référendum sur l'indépendance prévu le 6 septembre prochain, en raison des perturbations liées à la crise du coronavirus, a-t-on appris mardi de sources concordantes.

Jacquie Graffe : retour sur ses 45 ans à la...

Il est entré dans le conseil municipal de Paea en 1972, et n'en est plus jamais sorti... Jacquie Graffe, a été élu maire de la commune en 1975. Après 45 ans à la tête de Paea, il briguait un nouveau mandat... Retour sur la carrière politique du doyen des tavana du fenua.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV