samedi 17 avril 2021
A VOIR

|

La « superbactérie » NDM-1 en métropole

Publié le

Publié le 03/08/2015 à 15:29 - Mise à jour le 03/08/2015 à 15:29
Lecture < 1 min.

Un homme qui revenait du Vietnam a été hospitalisé à Châlons-en-Champagne avant d’être admis au service de réanimation du CHU de Reims mi-juillet. C’est là qu’il a été diagnostiqué porteur de la superbactérie NDM-1. Il a été placé à l’isolement.

La New Delhi metallo-beta-lactamase (NDM-1) a été identifiée pour la première fois en Inde en 2009 et fait l’objet d’une surveillance internationale. NDM-1 est une enzyme qui confère aux bactéries qui la synthétisent une résistance aux antibiotiques de la famille des carbapénèmes (habituellement réservés au traitement des infections multirésistantes). C’est ce qui inquiète les médecins. Le gène de résistance peut se transmettre de bactérie à bactérie. Associée aux bactéries responsables du choléra ou de la peste, elle les rendrait extrêmement difficiles à traiter. En 2010, la NDM-1 a été à l’origine de plusieurs cas de maladies nosocomiales en Angleterre chez des patients s’étant rendus en Inde pour du tourisme médical.

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.