vendredi 26 février 2021
A VOIR

|

La station spatiale chinoise globalement détruite au-dessus du Pacifique sud, selon Pékin

Publié le

Publié le 31/03/2018 à 13:34 - Mise à jour le 15/06/2019 à 3:26
Lecture < 1 min.

L’engin, en vol incontrôlé depuis 2016, a fait son retour dans l’atmosphère un peu plus tôt que prévu : le CMSEO avait annoncé auparavant que la rentrée vers la Terre s’effectuerait autour de 00h42 GMT, ce qui l’aurait située au dessus de l’Atlantique sud, au large de Sao Paulo.

 » La plupart des équipement ont été détruits lors de la phase de rentrée dans l’atmopshère « , a assuré le CMSEO dans un communiqué.

La station spatiale abandonnée pèse environ huit tonnes mais ne devait pas causer de dégâts en tombant, avait cherché à rassurer la Chine. Pékin avait au contraire promis un spectacle « splendide », semblable à une pluie de météorites.

Le laboratoire spatial avait été placé en orbite en septembre 2011. Il devait effectuer une rentrée contrôlée dans l’atmosphère terrestre, mais a cessé de fonctionner en mars 2016, suscitant des inquiétudes quant à sa « chute ».

Cependant, le risque pour un être humain d’être touché par un débris spatial de plus de 200 grammes est d’un sur 700 millions, avait rappelé le CMSEO. « Les gens n’ont aucune raison de s’inquiéter », avait-il assuré.

AFP

infos coronavirus