dimanche 25 septembre 2022
A VOIR

|

La Nouvelle-Zélande accélère la réouverture de ses frontières

Publié le

La Nouvelle-Zélande va rouvrir ses frontières plus tôt que prévu grâce à la politique anti-Covid du pays qui en a fait un "endroit sûr à visiter", a déclaré mercredi la Première ministre Jacinda Ardern.

Publié le 16/03/2022 à 9:32 - Mise à jour le 16/03/2022 à 9:32
Lecture 2 minutes

La Nouvelle-Zélande va rouvrir ses frontières plus tôt que prévu grâce à la politique anti-Covid du pays qui en a fait un "endroit sûr à visiter", a déclaré mercredi la Première ministre Jacinda Ardern.

“Nous sommes prêts à accueillir le monde à nouveau”, a déclaré Mme Ardern aux journalistes. “Je suis fière que la Nouvelle-Zélande soit un pays capable, en ce moment, d’offrir un lieu sûr à nos touristes”, a-t-elle ajouté. 

Mme Ardern a précisé que les Australiens vaccinés pourraient se rendre dans le pays sans subir de quarantaine à partir d’avril, plutôt qu’en juillet comme prévu initialement. 

Les voyageurs des pays qui ont conclu des accords d’exemption de visa avec la Nouvelle-Zélande, dont les pays de l’Union Européenne, les États-Unis et le Canada, seront autorisés à faire de même à partir du 1er mai.

La Nouvelle-Zélande avait enregistré 3,9 millions arrivées internationales en 2019, générant plus de 16 milliards de dollars néo-zélandais (1,1 billion de Fcfp) par an.  Pendant la majeure partie de la pandémie, tous les arrivants internationaux devaient subir une quarantaine de deux semaines dans des hôtels gérés par le gouvernement et surveillés par l’armée.  Ces contrôles stricts aux frontières ont été un élément clé du succès dans la lutte contre le coronavirus en Nouvelle-Zélande, qui n’a enregistré que 117 décès depuis le début de la pandémie pour une population de cinq millions d’habitants.

Omicron s’est néanmoins propagée dans le pays ces dernières semaines, avec plus de 21 000 nouveaux cas enregistrés mardi. Plus de 95% de la population a reçu deux doses de vaccin.

“Nous sommes maintenant connus dans le monde entier comme étant non seulement propres et verts, mais aussi sûrs”, a déclaré Mme Ardern. “Nous sommes un endroit sûr à visiter et la Nouvelle-Zélande sera prête et les bras ouverts”, a-t-elle ajouté.

La compagnie aérienne Air New Zealand s’est félicitée de ce changement et s’est déclarée prête à augmenter ses vols pour répondre à la demande. 

L’annonce ne concerne pas les arrivants de pays tels que la Chine et l’Inde, où un visa est nécessaire, et devront encore s’auto-isoler pendant 10 jours à leur arrivée. 

Cette exigence ne devrait pas être abandonnée avant octobre, mais Mme Ardern a déclaré que cette date était également susceptible d’être avancée. 

infos coronavirus