lundi 13 juillet 2020
A VOIR

|

La France va signer un accord avec la Chine sur les indications géographiques protégées

Publié le

Emmanuel Macron a annoncé lundi qu'un accord serait signé mercredi, à l'occasion de sa visite en Chine, sur les indications géographiques protégées (IGP) qui certifient l'origine des produits européens entrant sur le marché chinois.

Publié le 04/11/2019 à 10:17 - Mise à jour le 04/11/2019 à 10:20
Lecture < 1 min.

Emmanuel Macron a annoncé lundi qu'un accord serait signé mercredi, à l'occasion de sa visite en Chine, sur les indications géographiques protégées (IGP) qui certifient l'origine des produits européens entrant sur le marché chinois.

« Attendu depuis très longtemps », cet accord représentera « une avancée très importante, qui est le résultat d’une action commune » au niveau européen, a déclaré le chef de l’État français au premier jour de sa visite en Chine. « Il permet de favoriser le commerce et les échanges en protégeant nos marques, notre savoir-faire », a-t-il ajouté. Et il démontre que « nous savons bâtir, de manière réaliste, un agenda commercial positif », selon lui.

Cet accord sera signé en marge des entretiens qu’auront mercredi à Pékin le président chinois Xi Jinping et son homologue français, sur fond de tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis. Il concerne 100 IGP européennes dont 26 françaises, essentiellement des vins, spiritueux et fromages: Beaujolais, Bordeaux, Bourgogne, Chablis, Champagne, Graves (Graves de Vayres), Médoc, Saint-Emilion, Haut-Médoc, Alsace, Côtes du Rhône, Côtes de Provence, Margaux, Pays d’Oc, Pauillac, Pessac-Léognan, Pomerol, Languedoc (Coteaux du Languedoc), Côtes du Roussillon, Châteauneuf-du-Pape, Calvados, Cognac, Armagnac, Pruneaux d’Agen-Pruneaux d’Agen mi-cuits, Comté et Roquefort. Enfin, celui de la genièvre est une appelation partagée avec les Pays-Bas et l’Allemagne.

Cet accord avait été discuté lors de la visite en mars de Xi Jinping à Paris, pour laquelle Emmanuel Macron avait convié la chancelière allemande Angela Merkel et le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker. L’objectif était de démontrer que les pays européens devaient davantage se coordonner pour mieux peser face à la Chine.

« Plus on joue en franco-allemand et surtout en Européens, plus on a de la crédibilité et des résultats », a répété le chef de l’État français en s’adressant à des chefs d’entreprises français et allemands qui participent à la Foire aux importations de Shanghai, qu’il visitera mardi avec Xi Jinping.

SourceAFP

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV