jeudi 25 février 2021
A VOIR

|

La baleine franche en déclin à cause de la surpêche historique

Publié le

Publié le 15/03/2016 à 9:45 - Mise à jour le 15/03/2016 à 9:45
Lecture < 1 min.

En Nouvelle- Zélande, la pêche souvent abusive a commencé vers 1791. Entre 1827 et 1980, on estime que 35 000 à 41 000 spécimens ont étés tués. Aujourd’hui, il ne reste plus que deux milliers de baleines franches selon un recensement de 2009. L’espèce se reproduit à 7% par an.

Si il est connu que la pêche pré-moderne a été catastrophique pour la population de baleine franche, cette étude étudie pour la première fois l’impact historique de l’homme sur l’espèce en Nouvelle-Zélande.  » Une vue d’ensemble sur les conséquences de la pré-exploitation permet aussi de protéger d’éventuels changement des bases de la perception publique et des objectifs de conservation » notent les chercheurs dans leur introduction. » Et ainsi alerter sur cette espèce particulière en voie d’extinction. 
 » La pêche a été si intense que l’espèce a virtuellement disparu de Nouvelle-Zélande au début du 20ème siècle (….) Aucune baleine franche du Sud n’a été vue dans les eaux néo-zélandaises pendant 35 ans ( de 1928 à 1963) » expliquent les scientifiques. 

L’étude complète ci-dessous.

Rédaction web

infos coronavirus