fbpx
vendredi 24 janvier 2020
A VOIR

|

Instagram veut empêcher les moins de 13 ans de s’inscrire

Publié le

Instagram va désormais demander aux utilisateurs d'indiquer leur âge quand ils créent un compte, afin d'empêcher les enfants de moins de 13 ans de venir sur l'application de photos et vidéos de Facebook, d'après un communiqué publié mercredi.

Publié le 05/12/2019 à 8:40 - Mise à jour le 05/12/2019 à 10:42
Lecture 2 minutes

Instagram va désormais demander aux utilisateurs d'indiquer leur âge quand ils créent un compte, afin d'empêcher les enfants de moins de 13 ans de venir sur l'application de photos et vidéos de Facebook, d'après un communiqué publié mercredi.

Cette information “va nous aider à assurer la sécurité des jeunes utilisateurs et à faciliter une expérience plus appropriée en termes d’âge”, a déclaré la filiale californienne.

L’application s’aligne ainsi sur Facebook, Snapchat et TikTok, qui requièrent aussi la date d’anniversaire lors d’une nouvelle inscription.

Mais Instagram ne mentionne pas les enfants qui se trouvent déjà potentiellement parmi les centaines de millions de membres du réseau. Elle n’évoque pas non plus de processus de vérification de l’âge ou de l’identité, comme il en existe sur d’autres applications sensibles. Il reste donc a priori possible d’entrer une fausse date de naissance.

La date de naissance n’apparaîtra pas sur le profil. Si un utilisateur a lié ses comptes Facebook et Instagram, la date donnée au géant des réseaux sociaux sera automatiquement communiquée à la plateforme. Instagram a prévu de se servir de cette donnée supplémentaire pour “personnaliser l’expérience”, avec des programmes éducatifs à destination des jeunes sur les paramètres de protection de la vie privée.

L’application renforce en outre la confidentialité des messages, en permettant aux utilisateurs de choisir qui peut les ajouter à des groupes de discussion (n’importe qui ou seulement les contacts qu’ils ont ajoutés à leur liste de personnes suivies).

Les réseaux plébiscités par les jeunes, comme Snapchat, TikTok, YouTube ou Instagram, se voient régulièrement reprocher de ne pas suffisamment protéger les enfants des prédateurs en ligne, ou, plus généralement, des risques psychologiques liés à la fréquentation de ces plateformes (comparaison aux autres, harcèlement…).

Instagram a ainsi récemment durci sa réglementation pour lutter contre la circulation de contenus susceptibles d’encourager le suicide ou l’automutilation.  L’appli a interdit les photos, puis les dessins et illustrations sur le sujet après qu’un père l’eut accusé d’avoir une responsabilité dans le suicide de sa fille de 14 ans. L’adolescente avait, selon lui, consulté beaucoup de contenus sur ce sujet.

Depuis quelques mois, dans plusieurs pays, Instagram teste aussi les “likes” privés: le réseau masque le nombre de “likes” (approbations) recueillis par les contenus postés par les utilisateurs, afin de diminuer la pression sociale.

SourceAFP

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Le paiement sans contact bientôt généralisé en Polynésie

Jusqu’à aujourd’hui, seule la Banque de Tahiti avait équipé son parc du système de paiement sans contact. D’ici la fin de l’année, l’ensemble des Polynésiens y auront accès. Les techniciens de l’OSB font le tour des commerçants pour installer cette nouvelle fonction. Une opération de grande ampleur puisque le reste du parc compte près de 2 700 terminaux de paiement électronique.

L’inlassable hausse des cotisations sociales

Les nouvelles hausses des cotisations sociales sont effectives depuis le 1er janvier. Adoptées en conseil des ministres le 13 décembre, elles visent la tranche A de la retraite et l’assurance maladie. Des augmentations "nécessaires", juge le gouvernement, malgré les réticences des partenaires sociaux.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

La volleyeuse Tehei Labaste aux JO de Paris ?

Tehei Labaste et sa jumelle Tehea sont deux joueuses incontournables du volley-ball tahitien. En 2014, elles ont intégré l’équipe du SOC, à...

Australie : des espèces menacées durement frappées par le...

Les feux en Australie ont brûlé plus de la moitié de l'habitat connu de 100 plantes et animaux menacés, dont 32 espèces en danger critique d'extinction, a annoncé lundi le gouvernement.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X