jeudi 19 mai 2022
A VOIR

|

Inondations en Australie : un mort et dix personnes disparues

Publié le

Une personne est décédée et dix autres sont portées disparues mercredi après de fortes pluies qui se sont abattues sur l'est de l'Australie, provoquant des inondations soudaines et une série d'alertes d'urgence le long de la côte Pacifique.

Publié le 23/02/2022 à 10:06 - Mise à jour le 23/02/2022 à 10:21
Lecture 2 minutes

Une personne est décédée et dix autres sont portées disparues mercredi après de fortes pluies qui se sont abattues sur l'est de l'Australie, provoquant des inondations soudaines et une série d'alertes d'urgence le long de la côte Pacifique.

Le corps d’un sexagénaire a été retrouvé dans une voiture submergée dans l’État du Queensland tôt mercredi, a déclaré la Première ministre de la province Annastacia Palaszczuk au Parlement, qualifiant l’incident de “tragédie”. Dix personnes sont en outre portées disparues, selon la police locale citée dans les médias locaux.

Près de 50 cm de pluie sont tombés sur certaines parties de l’État au cours des dernières 24 heures, provoquant de multiples fermetures de routes et le chaos dans les transports. Les services d’urgence ont reçu plus d’une centaine d’appels à l’aide et des équipes de sauvetage en eau vive ont été dépêchées pour secourir des dizaines de résidents bloqués.

Un train de marchandises s’est renversé près de la ville de Gympie dans l’Etat du Queensland, mais le conducteur n’a été que légèrement blessé. Quinze barrages du Queensland sont à pleine capacité et de nouvelles pluies sont attendues dans les jours à venir. “Des précipitations locales intenses sont possibles et, comme de nombreux bassins versants sont maintenant saturés, il existe un risque accru de crues soudaines dangereuses et mortelles au cours des prochains jours“, a déclaré Mme Palaszczuk. 

La police a conseillé aux automobilistes d’éviter de circuler sur les routes inondées et de rester chez eux.

De fortes pluies se sont également abattues sur l’État de Nouvelle-Galles du Sud, où certaines parties de Sydney ont été brièvement submergées mardi. 

Après plusieurs années de sécheresse et de feux de brousse aggravés par le changement climatique, l’est de l’Australie a connu un été extraordinairement humide, dû à La Nina, un phénomène climatique ayant pour origine une anomalie thermique des eaux équatoriales de surface de l’océan Pacifique. 

La Nina augmente les risques de cyclones tropicaux au large de la côte Pacifique de l’Australie et apporte des précipitations supérieures à la moyenne, selon le Bureau de météorologie du pays. 

infos coronavirus