A VOIR

|

Inondations en Australie : des milliers de personnes invitées à évacuer

Publié le

Les autorités ont demandé vendredi à plusieurs milliers d'Australiens d'évacuer leurs domicile dans le sud-est du pays pour échapper aux inondations qui menacent les localités de trois États différents.

Publié le 13/10/2022 à 17:44 - Mise à jour le 13/10/2022 à 17:44
Lecture 2 minutes

Les autorités ont demandé vendredi à plusieurs milliers d'Australiens d'évacuer leurs domicile dans le sud-est du pays pour échapper aux inondations qui menacent les localités de trois États différents.

Vendredi matin, la montée rapide des eaux a submergé Maribyrnong, en banlieue de Melbourne, dans l’État de Victoria, qui a été le plus touché.   Le gouvernement de cet État, le deuxième plus peuplé d’Australie, se prépare à rouvrir un centre de quarantaine du Covid-19 pour abriter les personnes dont les maisons étaient inhabitables, a déclaré vendredi matin le dirigeant de l’État, Daniel Andrews.

“C’était une inondation très, très importante et c’est loin d’être terminé”, a-t-il déclaré à la radio ABC. “Le vrai défi est que les eaux continuent de monter et que de plus en plus de maisons sont inondées, de plus en plus de localités sont isolées”, a-t-il souligné.

Une maison submergée par les eaux, à Melbourne. (Crédit photo : William WEST / AFP)

Le nord de la Tasmanie, un État insulaire situé au sud du Victoria, se préparait également vendredi à des inondations majeures. Des ordres d’évacuation massive ont été émis et les fortes pluies ont forcé la fermeture de quelque 120 routes. “Les inondations mettent des vies en danger”, a déclaré le service d’urgence de l’État de Tasmanie dans un communiqué. 

En Nouvelle-Galles du Sud, l’État le plus peuplé d’Australie, un centre d’évacuation a été mis en place après d’intenses précipitations jeudi soir à Forbes, une ville de l’intérieur du pays située à environ cinq heures de route à l’est de Sydney.

L’Australie est en première ligne face aux conséquences du dérèglement climatique, avec des inondations, des feux de brousse, des cyclones et des sécheresses qui deviennent plus fréquents et plus intenses à mesure que la planète se réchauffe, préviennent les scientifiques.