fbpx
dimanche 15 décembre 2019
A VOIR

|

Incendies en Australie : Sydney enveloppée dans un brouillard toxique

Publié le

Sydney était enveloppée mardi dans un épais brouillard toxique, alimenté par les incendies qui dévastent la côte est de l'Australie depuis vendredi dernier.

Publié le 18/11/2019 à 16:09 - Mise à jour le 18/11/2019 à 16:09
Lecture < 1 min.

Sydney était enveloppée mardi dans un épais brouillard toxique, alimenté par les incendies qui dévastent la côte est de l'Australie depuis vendredi dernier.

Les niveaux de pollution ont atteint des niveaux “dangereux” à Sydney selon des chiffres officiels, les concentrations les plus élevées de particules fines PM 2,5 atteignant jusqu’à 186 parties par millions dans le nord-ouest de la ville, comparables à ceux observés dans la capitale indienne New Delhi. Les habitants ont reçu comme consigne d’éviter les activités physiques à l’extérieur.

Six personnes sont mortes et des centaines de maisons ont été détruites par des feux de brousse dans les États de Nouvelle-Galles du Sud et du Queensland depuis le début de la saison des feux en septembre.

Des températures plus élevées, à environ 40 degrés Celsius, ainsi que des vents forts et un faible niveau d’humidité sont attendus, aggravant le risque d’incendies pour mercredi.

Plus de 110 feux sont toujours actifs. Des centaines de maisons ont été endommagées ou détruites, et plus d’un million d’hectares de végétation ont été la proie des flammes.

De tels feux se produisent chaque année sur l’immense île-continent pendant le printemps et l’été australs. Mais cette année, la saison des feux a été particulièrement précoce et violente et pourrait être l’une des pires enregistrées dans le pays.

SourceAFP

Le prix de la vanille ne cesse d’augmenter

Depuis quelques années, le prix du kilo de la vanille mûre ne cesse d’augmenter. Cette année, il s’est monnayé jusqu’à 15 000 Fcfp. Un prix qui s’explique notamment par une faible production et ce malgré les plans de relance du Pays.

Fruits et légumes : la guerre des marges

Les maraîchers du fenua tirent la sonnette d’alarme. Le 15 février de cette année, sans concertation avec les producteurs, le gouvernement retire tous les fruits et légumes de la liste des PPN et des PGC, à la demande de la fédération générale du commerce. Chaque commerçant devient donc libre de fixer ses prix. Deux syndicats agricoles demandent au gouvernement des marges réglementées pour sauver l’agriculture locale.

Que deviennent les déchets des bateaux de plaisance ?

Sur terre ou sur la mer, le tri est un réflexe pour les éco-citoyens. Dans le cadre de la semaine de réduction des déchets, nous nous sommes intéressés aux marins qui ont choisi de vivre à bord d’un voilier. Souvent pointés du doigt et accusés de polluer les lagons, ils se défendent : ces gens de la mer prônent un mode de vie écolo.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X