dimanche 7 mars 2021
A VOIR

|

Incendies dans le Sud de la France : évacuation d’habitants à Vitrolles, pompiers blessés près de Béziers

Publié le

Publié le 09/08/2016 à 9:27 - Mise à jour le 09/08/2016 à 9:27
Lecture 2 minutes

La mairie de Vitrolles, où des habitations ont été incendiées, évaluait le nombre de personnes évacuées à « plus d’un millier »  vers trois gymnases et en provenance de cinq quartiers. La préfecture des Bouches-du-Rhône qualifiait la situation de « compliquée », dans cette localité de quelque 35.000 habitants, à trente kilomètres au nord de Marseille où l’essentiel de la population a été confinée chez elle. Aucune victime n’était à déplorer. La mairie a aussi annoncé l’évacuation d’enfants accueillis dans un centre aéré.
 
L’incendie de Vitrolles a débuté à 15H30 à Rognac et a parcouru 1.000 hectares de garrigue, d’herbes rases et quelques espaces boisés du plateau de l’Arbois. En fin d’après-midi, les départs de feu se multipliaient à Vitrolles sous un vent violent, a constaté l’AFP. « Le feu continue d’évoluer vers les Pennes-Mirabeau et Marseille. De nombreuses habitations se trouvent dans l’axe. (…) La situation est pour l’instant défavorable », ont indiqué les pompiers, en fin de journée. « Le feu part de partout, c’est incontrôlable », constatait un policier à un rond-point de Vitrolles. Des habitants couraient en tous sens et se refugiaient dans des gymnases mis à disposition. Au gymnase Piot, des élus présents attendaient l’aide de la Croix -Rouge, tandis que le gymnase se remplissait. 
 
 En renfort des 300 pompiers départementaux sur place, 120 pompiers ont été envoyés du Vaucluse et 100 marins-pompiers de Marseille. 300 devaient arriver des Alpes-Maritimes, d’Ardèche et de la Drôme et 700 autres d’autres régions françaises. Trois Canadair étaient en action et deux étaient attendus en provenance de Corse. Un poste de commandement des pompiers a été installé à la gare TGV d’Aix-en-Provence. Des fumées et une odeur de brûlé étaient perceptibles à Marseille même. 
 
Trois incendies étaient également en cours dans la zone industrielle entre Fos-sur-Mer et Port-Saint-Louis du Rhône. 530 hectares ont été parcours et 250 pompiers mobilisés, selon la préfecture. Après avoir été « menaçant » pour les entreprises alentour, « l’incendie du territoire Fos/Port Saint Louis se normalise mais il reste encore du travail », ont précisé les pompiers, vers 20H00.
 
« La plupart des entreprises ont été évacuées (…) Le confinement est fortement recommandé et la circulation dans les secteurs visés absolument déconseillée », ont indiqué les pompiers. L’entreprise ArcelorMittal à Fos a annoncé qu’un « incendie (extérieur) se propageait au site ». « Nous avons évacué le personnel situé dans la zone longée par l’incendie. Nos installations ont été mises à l’arrêt ou ralenties ».
 
Dans l’Hérault, un violent incendie a parcouru mercredi plus de 200 hectares de garrigues près de Gabian, à 20 km au nord de Béziers.  Quatre pompiers, dans un véhicule cerné par les flammes, ont été blessés au cours de l’intervention, dont trois grièvement.
 
Au total, « plus de 700 sapeurs-pompiers sont engagés sur plusieurs fronts dans l’Hérault, l’Aude, le Gard et les Bouches-du-Rhône. L’ensemble des moyens aériens de la sécurité civile sont mobilisés dans la lutte contre ces incendies », a précisé dans un communiqué le ministère de l’Intérieur.
 
L’incendie touchant les communes de Rognac, Vitrolles et les Pennes Mirabeau, au nord de Marseille, est « hors de contrôle », ont déclaré mercredi soir les pompiers des Bouches-du-Rhône dans un communiqué. « Situation hors de contrôle, feu extrêmement puissant, rapide, explosif qui continue à brûler tout sur son passage, même des maisons », ont précisé les pompiers dans ce communiqué.

AFP

infos coronavirus