Iles Salomon: Pékin renforce son influence dans le Pacifique Sud avec un contrat portuaire

Publié le

Une société chinoise soutenue par l'État a remporté un contrat pour développer un port clé aux Îles Salomon, une victoire majeure dans la quête de Pékin pour obtenir une emprise stratégique dans le Pacifique Sud.

Publié le 22/03/2023 à 11:41 - Mise à jour le 22/03/2023 à 11:41

Une société chinoise soutenue par l'État a remporté un contrat pour développer un port clé aux Îles Salomon, une victoire majeure dans la quête de Pékin pour obtenir une emprise stratégique dans le Pacifique Sud.

Le gouvernement des Îles Salomon a annoncé mardi que la China Civil Engineering Construction Corporation avait été choisie pour diriger un projet de 170 millions de dollars américains visant à développer le port international de la capitale Honiara.

Les Îles Salomon sont devenues l’épicentre inattendu d’un bras de fer diplomatique entre la Chine et les Etats-Unis, après avoir signé en 2022 un vaste accord de sécurité, aux contours flous, avec Pékin.

La Chine et les Îles Salomon ont toutes deux nié que le pacte conduirait à l’établissement d’une base navale chinoise permanente, mais les détails de l’accord n’ont jamais été révélés.

– PUBLICITE –

Les grands projets d’infrastructure dans l’archipel du Pacifique Sud dépendent de plus en plus des investissements chinois, notamment la construction d’un nouveau stade pour les Jeux du Pacifique cette année à Honiara.

L’entreprise chinoise avait déjà remporté un contrat de 7 millions de dollars en 2020 pour la construction d’un nouveau terminal à l’aéroport international de Munda, dans la province occidentale des Îles Salomon, selon les avis de marché du gouvernement.

Lire aussi : Sommet des îles du Pacifique : des enjeux géostratégiques pour la Polynésie

La société a été créée par le gouvernement chinois dans les années 1970 et a joué un rôle essentiel dans le projet des « Nouvelles routes de la soie », une initiative gigantesque visant à renforcer l’influence de Pékin dans les pays en développement dans le monde entier.

Elle détient des contrats pour des projets d’infrastructure dans toute l’Afrique, le Moyen-Orient et le Pacifique, selon le site web de l’entreprise.

Le contrat du port d’Honiara a été révélé le jour même où l’envoyé de la Maison Blanche, Kurt Campbell, s’est rendu à Honiara, dans le cadre des dernières mesures prises par Washington pour lutter contre l’empreinte économique et diplomatique croissante de la Chine.

M. Campbell a rencontré le Premier ministre Manasseh Sogavare, qui a joué un rôle déterminant dans le rapprochement des Îles Salomon avec la Chine après avoir rompu les liens diplomatiques avec Taïwan.

Dernières news