vendredi 20 septembre 2019
A VOIR

|

Google rend hommage à un surfeur hawaiien disparu en mer

Publié le

Publié le 03/05/2019 à 12:18 - Mise à jour le 03/05/2019 à 12:18
Lecture 2 minutes

Né à Kahului sur l’île de Maui le 4 mai 1946, Eddie Aikau est une figure emblématique aux États-Unis, et plus particulièrement à Hawaii. Le surfeur émérite, spécialiste des grosses vagues, était considéré comme une légende dans le milieu. Il a remporté de nombreuses compétitions, dont la mythique Duke Kahanamoku Invitational Surfing Championship en 1977.

Surfeur, voyageur, musicien… Aikau a également été le premier sauveteur officiel à Waimea Bay sur la côte nord de Oahu. Il a secouru 500 personnes durant ses 9 ans de carrière et a même été nommé “Sauveteur de l’année” en 1971.

À l’âge de 31 ans, Aikau a été sélectionné pour faire partie d’une expédition culturelle reliant Hawaii à Tahiti à bord d’une pirogue Hokule’a, organisée par la Polynesian Voyaging Society (Société de voyage polynésienne). Le voyage devait durer 30 jours sur 4 000 kilomètres, et suivre l’ancien itinéraire des migrants polynésiens lors de leurs déplacements entre les îles hawaïennes et tahitiennes.

Mais une fuite dans la pirogue la fait chavirer à environ 20 kilomètres au sud de l’île de Molokai le 16 mars 1978.

​Le 17 mars, Aikau a décidé de ramer sur sa planche de surf pour rejoindre l’île de Lana afin d’obtenir de l’aide. Pendant ce temps, le reste de l’équipage était sauvé par les garde-côtes américains.

Le corps de Aikau n’a jamais été retrouvé malgré les plus importantes recherches menées dans l’histoire hawaiienne.

Après sa mort, la fondation Eddie Aikau et une compétition de surf qui porte son nom ont été créées. C’est John John Florence qui a remporté la Eddie Aikau de 2016. Une 33e édition a démarré le 1er décembre 2018 et prendra fin le 28 février 2019. Parmi les surfeurs participants, on compte, entre autres, Kelly Slater, Bruce Irons, John John Florence, Benjamin Sanchis ou encore Jérémy Florès.
 

Rédaction web

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Grands projets : “cela va voir le jour” assure...

L’ouverture de la session budgétaire de l’assemblée s’est tenue ce matin avec les discours des présidents de l’hémicycle de Tarahoi, Gaston Tong Sang, et celui de la Polynésie Française, Edouard Fritch. Ce dernier a dressé un bilan d’étape de son gouvernement et donné les orientations à venir. Un bilan jugé positif pour la majorité, mais très critiqué par l’opposition.

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV