vendredi 30 octobre 2020
A VOIR

|

Google rend hommage à un surfeur hawaiien disparu en mer

Publié le

Publié le 03/05/2019 à 12:18 - Mise à jour le 03/05/2019 à 12:18
Lecture 2 minutes

Né à Kahului sur l’île de Maui le 4 mai 1946, Eddie Aikau est une figure emblématique aux États-Unis, et plus particulièrement à Hawaii. Le surfeur émérite, spécialiste des grosses vagues, était considéré comme une légende dans le milieu. Il a remporté de nombreuses compétitions, dont la mythique Duke Kahanamoku Invitational Surfing Championship en 1977.

Surfeur, voyageur, musicien… Aikau a également été le premier sauveteur officiel à Waimea Bay sur la côte nord de Oahu. Il a secouru 500 personnes durant ses 9 ans de carrière et a même été nommé « Sauveteur de l’année » en 1971.

À l’âge de 31 ans, Aikau a été sélectionné pour faire partie d’une expédition culturelle reliant Hawaii à Tahiti à bord d’une pirogue Hokule’a, organisée par la Polynesian Voyaging Society (Société de voyage polynésienne). Le voyage devait durer 30 jours sur 4 000 kilomètres, et suivre l’ancien itinéraire des migrants polynésiens lors de leurs déplacements entre les îles hawaïennes et tahitiennes.

Mais une fuite dans la pirogue la fait chavirer à environ 20 kilomètres au sud de l’île de Molokai le 16 mars 1978.

​Le 17 mars, Aikau a décidé de ramer sur sa planche de surf pour rejoindre l’île de Lana afin d’obtenir de l’aide. Pendant ce temps, le reste de l’équipage était sauvé par les garde-côtes américains.

Le corps de Aikau n’a jamais été retrouvé malgré les plus importantes recherches menées dans l’histoire hawaiienne.

Après sa mort, la fondation Eddie Aikau et une compétition de surf qui porte son nom ont été créées. C’est John John Florence qui a remporté la Eddie Aikau de 2016. Une 33e édition a démarré le 1er décembre 2018 et prendra fin le 28 février 2019. Parmi les surfeurs participants, on compte, entre autres, Kelly Slater, Bruce Irons, John John Florence, Benjamin Sanchis ou encore Jérémy Florès.
 

Rédaction web

infos coronavirus