mercredi 12 août 2020
A VOIR

|

Facebook lance Messenger Rooms pour « faire un saut » chez ses amis, en vidéo

Publié le

Facebook a lancé vendredi un nouveau service, Messenger Rooms, qui permet de retrouver ses amis dans des "pièces" virtuelles, signe que la concurrence se resserre autour de Zoom, le logiciel de visioconférence qui a conquis des millions d'utilisateurs confinés chez eux à cause de la pandémie.

Publié le 24/04/2020 à 9:52 - Mise à jour le 24/04/2020 à 14:36
Lecture 2 minutes

Facebook a lancé vendredi un nouveau service, Messenger Rooms, qui permet de retrouver ses amis dans des "pièces" virtuelles, signe que la concurrence se resserre autour de Zoom, le logiciel de visioconférence qui a conquis des millions d'utilisateurs confinés chez eux à cause de la pandémie.

L’idée est de pouvoir « faire un saut » chez quelqu’un, a expliqué Mark Zuckerberg, le patron du réseau social planétaire, à l’AFP.

« C’est conçu pour être spontané. Je peux juste garder une fenêtre ouverte et des personnes que je n’aurais peut-être pas pris la peine d’appeler peuvent faire un saut par là », a-t-il détaillé. « Je crois que c’est ce qui nous manque en ce moment ».

Les appels vidéo pourront accueillir jusqu’à 50 personnes, et durer aussi longtemps que souhaité. 

Les participants n’auront pas besoin de disposer d’un compte Facebook. S’ils n’ont pas l’application, le lien envoyé par un ami ouvrira une page sur leur navigateur internet.

Contrairement aux plateformes originellement prévues pour des réunions professionnelles, comme Zoom ou Teams (Microsoft), Messenger Rooms se veut un espace de socialisation convivial, pour des anniversaires, des apéros, des clubs de lecture, des groupes de parents…

Les utilisateurs de la plateforme pourront créer des « pièces » virtuelles, indiquer le type d’activité et envoyer des invitations.

Live sharing new product updates to help everyone feel more connected even while we're apart and discussing our response to Covid-19.

Live sharing some new product updates to help us all feel more connected while we're apart and discussing our response to Covid-19.

Posted by Mark Zuckerberg on Friday, April 24, 2020


« Je peux être installé dans mon canapé pendant le week-end et décider d’inviter mes amis dans la ‘pièce où-on-traîne-sur-son-canapé' », a précisé Mark Zuckerberg.

La nouvelle interface comportera des effets de réalité augmentée (oreilles de lapin ou d’alien, etc), ainsi que des arrière-plans, comme sur Zoom, pour donner la fausse impression qu’on se trouve à la plage, par exemple.

Le confinement et le succès de Zoom ont donné un coup de fouet aux géants des technologies qui proposaient déjà des services similaires d’appels vidéo, professionnels ou personnels, comme Teams (Microsoft), Hangout et Meet (Google) ou Facebook (Messenger, WhatsApp et aussi les video en direct sur Instagram).

Disponible dans les prochaines semaines

Ces dernières semaines, Zoom a été très largement adopté au-delà des entreprises. Les familles confinées s’en servent pour prendre des cours, échanger avec leurs collègues, socialiser… Les captures d’écran de « mosaïques », montrant les trombines de tous les participants à un appel, ont inondé les réseaux sociaux.

La plateforme a dépassé les 200 millions de participants à des réunions quotidiennes en mars, contre 10 millions en décembre dernier.

Mais elle enchaîne aussi les problèmes de sécurité, des intrusions intempestives dans les cours scolaires ou réunions d’entreprises (baptisées « Zoombombing »), aux fuites de données.

Facebook a indiqué avoir construit des défenses solides contre ce genre de risques.

« Il y a des outils pour expulser les gens facilement. On peut verrouiller la pièce ou la fermer si ça tourne mal », a indiqué Mark Zuckerberg.

Messenger Rooms sera mis à disposition de ses quelque 2,5 milliards d’utilisateurs dans le monde dans les prochaines semaines.

Stan Chudnovsky, le vice-président de Messenger, a déclaré que Facebook ne regarderait pas et n’écouterait pas les appels.

Le groupe californien compte ajouter la possibilité de créer des « pièces » depuis ses applications Instagram et WhatsApp, et d’utiliser sa gamme d’écrans connectés Portal.

Il va aussi doubler à huit le nombre de participants en simultané à un appel vidéo sur WhatsApp, même si cela est plus compliqué techniquement, puisque cette plateforme est cryptée de bout en bout (d’un utilisateur à un autre, et pas seulement le logiciel en soi).

« Ce n’est pas une mince affaire, donc c’est très excitant », s’est enthousiasmé Mark Zuckerberg.

Facebook travaille en outre à l’ajout d’options sur son service de rencontres (pour avoir des rendez-vous amoureux virtuels avec de potentiels nouveaux partenaires sur Messenger) ainsi qu’à l’extension des fonctionnalités de direct sur le réseau et Instagram, très en vogue en ce moment.

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Réactivation de la prime à la voiture propre

Dans le cadre du Plan de relance porté par le Vice-président de la Polynésie française, le Conseil des ministres a approuvé la réactivation du dispositif de prime à la voiture propre par lequel le Pays attribue à toute personne désireuse d’acquérir un véhicule automobile neuf en échange de son ancien véhicule, une aide dont le montant varie selon le mode de motorisation et de la quantité de dioxyde de carbone émise.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV