mardi 17 septembre 2019
A VOIR

|

Environnement : Edouard Fritch s’entretient avec le secrétaire général de l’ONU

Publié le

FIDJI - Présent au Forum des îles du Pacifique, le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, s’est entretenu, à Fidji, avec le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres.

Publié le 15/05/2019 à 12:54 - Mise à jour le 21/06/2019 à 11:48
Lecture 1 min.

FIDJI - Présent au Forum des îles du Pacifique, le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, s’est entretenu, à Fidji, avec le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres.

Le secrétaire général des Nations Unies Antonio Guterres est en ce moment à Fidji pour rencontrer les leaders du Pacifique, dont Edouard Fritch. Le président de la Polynésie et Heremoana Maamaatuaiahutapu ont eu l’occasion de s’entretenir avec lui.

Le président a évoqué avec Antonio Guterres les défis liés à la géographie de la Polynésie française et le développement économique actuel, avec notamment une forte croissance dans le domaine du tourisme. Ce développement prend en compte le respect de l’environnement et profite également à de nombreuses îles, pour de la petite hôtellerie familiale par exemple et par les escales de navire de croisière, a expliqué le Président.

Francophone, et connaissant la Polynésie française pour s’y être déjà rendu à titre privé, Antonio Guterres a salué le développement économique maîtrisé, respectueux de l’environnement, mis en œuvre ces dernières années à Tahiti et dans les îles, et la qualité du travail effectué par l’exécutif polynésien, pour une saine gestion, décentralisée, dans ce sens.

Les ressources marines de la Polynésie française, leur protection, les conséquences que peuvent avoir les changements climatiques, ont aussi été évoquées lors de l’entretien. Le président a ainsi rappelé qu’il avait depuis longtemps fait le choix de ne plus délivrer de licences de pêche à des armements étrangers, en faisant en sorte de développer une flottille de pêche polynésienne.

Le président Edouard Fritch a également évoqué le comité C24 de l’ONU, sur les questions de décolonisation, en indiquant que le gouvernement de Polynésie française a ces dernières années œuvré pour expliquer aux membres du comité les différents aspects du statut d’autonomie de la Polynésie, et notamment l’ensemble des prérogatives de l’exécutif polynésien, et ce dans un cadre voulu par une grande majorité de la population, dans un partenariat constructif avec l’Etat.

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Les dangers des réseaux sociaux

Internet et les réseaux sociaux sont-ils des pièges dont les premières victimes sont les adolescents ? La question est plus que jamais d’actualité. En Polynésie, on n’échappe pas à l’utilisation intensive du Web qui peut parfois mener à des dérives. Pour éviter les pièges, la gendarmerie met régulièrement en place des actions. Les professionnels de santé se sont aussi saisis de cette problématique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux