vendredi 7 mai 2021
A VOIR

|

Deux fois moins d’animaux sur Terre aujourd’hui qu’il y a 40 ans

Publié le

Publié le 31/10/2016 à 8:51 - Mise à jour le 31/10/2016 à 8:51
Lecture 2 minutes

Les populations de vertébrés –poissons, oiseaux, mammifères, amphibiens et reptiles– ont chuté de 58% entre 1970 et 2012. Autrement dit, il y a deux fois moins d’animaux sur Terre aujourd’hui qu’il y a 40 ans, mais aussi deux fois plus d’hommes. Ainsi peut-on résumer le constat du World Wildlife Fund (WWF) dans sa dernière livraison de son rapport « Planète vivante ».

« Ce qui est inquiétant, c’est que cette érosion de la diversité s’accélère et désormais nous sommes sur une pente de 3% annuel de déclin », s’alarme Pascal Canfin, directeur du WWF France.

A ce rythme en effet, le recul devrait être de 67% en 2020, soit 2/3 d’animaux en moins en un demi-siècle. La chute est plus ou moins marquée selon les milieux. Les scientifiques observent un déclin global de 38% des animaux terrestres, de 36% des espèces marines et surtout de 81% des amphibiens, touchés de plein fouet par la diminution importante des zones humides partout dans le monde.

Petite consolation, L’empreinte écologique des pays les plus riches a commencé à baisser. « Les efforts de diminution des déchets, de recyclage, d’économies d’énergie, d’utilisation des énergies renouvelables commencent à se percevoir », se félicite Pascal Canfin. On verra donc en 2018, lors du prochain « planète vivante » si ces tendances se confirment.

Rédaction Web avec WWF

Le rapport complet de WWF « Planète vivante 2016 »

infos coronavirus