samedi 17 avril 2021
A VOIR

|

Des passagers bloqués 16 heures à bord d’un avion dérouté au Canada

Publié le

Publié le 19/01/2019 à 11:42 - Mise à jour le 19/01/2019 à 11:42
Lecture 2 minutes

Le vol 179 de United, effectuant une liaison entre Newark près de New York et Hong Kong, a dû se poser samedi soir à Goose Bay dans la province de Terre Neuve et Labrador à cause d’une urgence médicale, a indiqué la compagnie à CBC.

Le passager souffrant a été hospitalisé mais un problème mécanique a empêché l’appareil de redécoller, les passagers ont par conséquent dû demeurer à bord car il n’y a pas de douanier la nuit dans cet aéroport, a précisé CBC.
Les quelques 250 passagers sont restés quelques 16 heures à bord en attendant l’arrivée d’un avion de remplacement, ont déclaré des passagers à la chaîne publique.

Un avion de secours a fini par arriver à Goose Bay en fin de matinée dimanche. Les passagers ont été transférés à son bord par bus et l’avion a décollé en milieu d’après-midi pour les ramener à Newark, leur point de départ, a précisé CBC. 

L’un des passagers, Sonjay Dutt, joint par téléphone, s’est plaint qu’il ne faisait pas très chaud dans l’avion immobilisé et que l’arrivée de nourriture et de cafés dimanche matin après des heures d’attente n’avait pas suffi à apaiser la grogne des passagers.

Il faisait -30 degrés Celsius à Goose Bay et le froid pourrait être à l’origine du mauvais fonctionnement d’une porte qui a empêché l’avion de repartir.

Une bonne partie du Canada, notamment l’est du pays, a subi pendant le week-end des épisodes de froid glacial et d’importantes chutes de neige qui ont perturbé le trafic routier et provoqué des annulations de vols dans plusieurs aéroports, notamment à Montréal.

AFP

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.