fbpx
jeudi 23 janvier 2020
A VOIR

|

Des drones détecteurs d’amas sulfurés

Publié le

Publié le 22/07/2017 à 14:37 - Mise à jour le 22/07/2017 à 14:37
Lecture 2 minutes

Coordonner un ensemble de drones sous-marins pour détecter et cartographier, par grands fonds, des ressources minières exploitables, c’est l’objectif du projet Melodi (Magnetic Electromagnetic Ore DetectIon), porté par Créocéan, société française lauréate du Concours mondial de l’Innovation depuis 2014.

Les enjeux sont énormes car les amas sulfurés sont très riches en matériaux utilisés pour la fabrication de composants électroniques et pour le développement des nanotechnologies.

Ils suscitent de grosses convoitises puisque l’approvisionnement terrestre est sous tension alors que des réserves considérables et non encore exploitées se trouvent au fond des océans.

De plus, l’un des grands intérêts de Melodi est de concevoir un nouveau système de reconnaissance rapide et précis, sans impact écologique et à moindre coût, qui évitera de démultiplier les forages d’exploration et leurs incidences sur l’écosystème.

L’emploi de nombreux robots permettra de cartographier rapidement des superficies très importantes, chaque engin devant, suivant un parcours prédéfini à l’avance, ratisser son propre secteur, permettant un quadrillage complet de la zone à explorer. Une dizaine de drones suiveurs n’aura besoin que de 24 heures pour cartographier une surface de 100 km2 et recueillir des données permettant d’identifier les sites géologiques potentiellement riches en minerais.

Une fois menés à bien les essais, une campagne de validation est prévue en 2019/2020 à Wallis et Futuna. Des amas sulfurés, y ont en effet été découverts lors d’une campagne menée entre 2010 et 2013 par Eramet, Technip et l’Ifremer. 

 

Rédaction Web avec Mer et Marine et Créocéan

Le paiement sans contact bientôt généralisé en Polynésie

Jusqu’à aujourd’hui, seule la Banque de Tahiti avait équipé son parc du système de paiement sans contact. D’ici la fin de l’année, l’ensemble des Polynésiens y auront accès. Les techniciens de l’OSB font le tour des commerçants pour installer cette nouvelle fonction. Une opération de grande ampleur puisque le reste du parc compte près de 2 700 terminaux de paiement électronique.

L’inlassable hausse des cotisations sociales

Les nouvelles hausses des cotisations sociales sont effectives depuis le 1er janvier. Adoptées en conseil des ministres le 13 décembre, elles visent la tranche A de la retraite et l’assurance maladie. Des augmentations "nécessaires", juge le gouvernement, malgré les réticences des partenaires sociaux.

Le prix de la vanille ne cesse d’augmenter

Depuis quelques années, le prix du kilo de la vanille mûre ne cesse d’augmenter. Cette année, il s’est monnayé jusqu’à 15 000 Fcfp. Un prix qui s’explique notamment par une faible production et ce malgré les plans de relance du Pays.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Réforme du bac : les premières épreuves de contrôle...

Les nouveaux baccalauréats -général et technologique- verront le jour en 2021. En attendant, les élèves de Première se préparent à passer leur premier contrôle continu. Un examen qui comptera dans leur note finale. Quelles sont les difficultés que rencontre la mise en place de ces examens au fenua ? Notre équipe s’est rendue au lycée Paul Gauguin, dans une classe de Première, afin d’y répondre.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X