samedi 20 juillet 2019
A VOIR

|

Des bus réservés aux femmes pour éviter les violences

Publié le

Publié le 04/01/2016 à 10:06 - Mise à jour le 04/01/2016 à 10:06
Lecture 1 min.

Radio Australie rapporte que des bus réservés aux femmes sont désormais en circulation à Port Moresby, capitale de la Papouasie Nouvelle-Guinée. 
Selon l’ONU, 90% des femmes ont déjà été victimes de violences dans les transports en commun de cette ville. La plupart des attaques seraient commises par des hommes. L’ONU, via son Programme pour des villes plus sûres, et l’Australie ont donc décidé de mettre en place ces bus spéciaux. 

Deux hommes seulement auront le droit de monter dans le bus : le chauffeur et un agent de sécurité. Le bus roulera une fois par heure et le trajet sera gratuit. Le système est déjà très populaire. “Il y a une très forte demande pour ce service de bus et on ne peut pas répondre à cette demande, pour le moment. On essaie de voir comment on pourrait faire pour mettre en circulation plus de bus”, a déclaré Katherine Webber, du programme des Nations unies à Radio Australie. 

 

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Baby Shark version polynésienne

https://www.facebook.com/399255963871718/videos/408281769787870/ Une vidéo publiée jeudi sur Facebook fait le buzz. Des élèves musiciens de Pao pao à Moorea,...

Agression du 14 juillet : le témoignage de la...

La mâchoire fracturée, plusieurs points de suture et 30 jours d'ITT pour l'homme agressé par un ancien légionnaire le 14 juillet à Papeete. L'histoire avait fait le tour des réseaux sociaux, publiée par Steve Hamblin. Nous avons retrouvé la victime. Il raconte :

Te Aito 2019 : les 1055 compétiteurs s’affronteront...

Charley Maitere, membre du comité d’organisation de la Te Aito 2019, était invité en plateau afin de nous parler de la compétition à venir et des dispositifs mis en place autour de ces 2 jours de compétition.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X