mercredi 20 octobre 2021
A VOIR

|

Covid : la Nouvelle-Zélande renforce ses restrictions aux frontières

Publié le

La Nouvelle-Zélande a annoncé un renforcement des mesures de restriction aux frontières, au moment où de nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés dans des régions de l'archipel jusqu'ici épargnées.

Publié le 03/10/2021 à 13:42 - Mise à jour le 03/10/2021 à 13:42
Lecture < 1 min.

La Nouvelle-Zélande a annoncé un renforcement des mesures de restriction aux frontières, au moment où de nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés dans des régions de l'archipel jusqu'ici épargnées.

“Nous introduisons l’obligation pour les passagers aériens âgés de 17 ans et plus, qui ne sont pas des citoyens néo-zélandais, d’être entièrement vaccinés pour entrer en Nouvelle-Zélande”, a déclaré Christ Hipkins, ministre de la Lutte contre le Covid-19.

La compagnie Air New Zealand a également annoncé l’entrée en vigueur d’une mesure interdisant l’accès à ses vols internationaux à tous les passagers non vaccinés à partir du 1er février. 

Jusqu’à présent, la Nouvelle-Zélande a réussi à contenir l’épidémie de Covid-19 sur son territoire avec de strictes mesures aux frontières et des confinements. 

Depuis le début de la pandémie, l’archipel de cinq millions d’habitants n’a enregistré que 27 morts.

Le renforcement des restrictions intervient alors qu’un confinement de cinq jours de Hamilton et de la ville voisine de Raglan, situées sur l’île du Nord, a été décrété après que deux personnes ont été testées positives au coronavirus.

Ces nouveaux cas n’auraient aucun lien avec ceux d’Auckland, la plus grande ville de Nouvelle-Zélande, située à 160 kilomètres. 

Cette ville de deux millions d’habitants est confinée depuis près de sept semaines en raison d’un foyer épidémique qui s’élève désormais à 1.320 personnes.

Environ 2.000 personnes ont manifesté ce week-end à Auckland contre le confinement.

La Première ministre Jacinda Ardern a qualifié cette manifestation de “véritable gifle” pour les personnes qui ont respecté les restrictions interdisant les rassemblements. “C’était illégal et immoral”, a-t-elle déclaré.

La Nouvelle-Zélande a adopté une stratégie “zéro Covid”. Aucun cas n’a été détecté au sein de la population pendant six mois, avant ceux qui se sont déclarés en août.

Rédigé par

infos coronavirus