jeudi 23 septembre 2021
A VOIR

|

Covid-19: Valneva prolonge les essais de son vaccin

Publié le

Le laboratoire franco-autrichien Valneva, qui développe un vaccin contre le Covid-19, va mener un nouvel essai pour s'assurer de son efficacité et de son absence de danger chez les plus âgés, a-t-il annoncé mercredi, repoussant légèrement son calendrier.

Publié le 11/08/2021 à 8:50 - Mise à jour le 11/08/2021 à 8:53
Lecture < 1 min.

Le laboratoire franco-autrichien Valneva, qui développe un vaccin contre le Covid-19, va mener un nouvel essai pour s'assurer de son efficacité et de son absence de danger chez les plus âgés, a-t-il annoncé mercredi, repoussant légèrement son calendrier.

“Valneva lance un essai de phase 3 complémentaire pour son candidat vaccin contre (le) Covid 19”, a dit le groupe dans un communiqué.

Le laboratoire avait lancé en avril ses essais de phase 3, destinés à prouver l’efficacité réelle d’un traitement avant une éventuelle mise sur le marché, pour ce vaccin.

Il s’agit d’un vaccin à virus désactivé, une technologie plus classique que celles des vaccins actuellement approuvés dans l’Union européenne : Pfizer-BioNTech et Moderna, qui sont à ARN messager, et AstraZeneca et Johnson & Johnson, qui fonctionnent par vecteur viral.

Jusqu’alors, Valneva avait mené des essais auprès de 4 000 personnes au Royaume-Uni en comparant l’efficacité de son vaccin avec celui d’AstraZeneca.

Mais cette étude ne s’annonce pas suffisamment concluante puisque le laboratoire lance un nouvel essai, cette fois en Nouvelle-Zélande, auprès de 150 personnes toutes âgées de plus de 56 ans.

Il a “pour objectif la génération de données d’innocuité et d’immunogénicité supplémentaires dans ce groupe d’âge”, explique Valneva, sans détailler pourquoi il cherche ces données en plus.

Le groupe, qui avait dit tabler sur une mise sur le marché au cours de l’automne, compte désormais sur une échéance au “quatrième trimestre”.

Valneva a d’ores et déjà signé un contrat avec le Royaume-Uni pour livrer ce vaccin en cas d’essai positif. Il a en revanche interrompu ses négociations avec l’Union européenne, tout en restant ouvert à des discussions pays par pays.

Rédigé par

infos coronavirus