vendredi 18 septembre 2020
A VOIR

|

Covid-19 : un cas à Fidji, isolement de Wallis-et-Futuna pour échapper au virus

Publié le

L'archipel de Wallis-et-Futuna, encore épargné par le coronavirus, a décidé de réduire drastiquement ses liaisons aériennes, se contentant, à partir du 25 mars, d'un vol tous les 10 jours avec la Nouvelle-Calédonie, son seul lien aérien. Les Fidji ont eux annoncé jeudi leur premier cas de Covid-19 et confiné la ville où il a été repéré alors que la panique gagnait certains habitants.

Publié le 20/03/2020 à 12:12 - Mise à jour le 20/03/2020 à 12:39
Lecture 2 minutes

L'archipel de Wallis-et-Futuna, encore épargné par le coronavirus, a décidé de réduire drastiquement ses liaisons aériennes, se contentant, à partir du 25 mars, d'un vol tous les 10 jours avec la Nouvelle-Calédonie, son seul lien aérien. Les Fidji ont eux annoncé jeudi leur premier cas de Covid-19 et confiné la ville où il a été repéré alors que la panique gagnait certains habitants.

Alors que Wallis-et-Futuna, archipel français du Pacifique, situé à plus de 16 000 km de Paris, est l’un des derniers territoires ultramarins non contaminés (avec Saint-Pierre-et-Miquelon, dans l’Atlantique nord), le préfet a décidé de raréfier les vols.

« À compter du mercredi 25 mars 2020, la périodicité des liaisons aériennes entre Wallis et Nouméa sera effectuée environ tous les 10 jours calendaires », au lieu de deux vols par semaine en temps normal, a-t-il indiqué dans un communiqué.

Deux vols, programmés samedi et lundi prochains, ont été annulés. Dans le dernier vol Nouméa-Wallis prévu le 25 mars, seul le fret est autorisé.

L’accès à Wallis-et-Futuna par avion, ne peut se faire qu’avec la Nouvelle-Calédonie (via Air Calédonie International). Le vol fait escale à Fidji. 

Par ailleurs, une quarantaine de personnes, arrivées en provenance de zones à risques à Wallis-et-Futuna, sont actuellement en quatorzaine à domicile, sous le contrôle des autorités.

Le fret maritime se poursuit mais les équipages ne peuvent pas descendre.

Les écoles sont pour l’instant toujours ouvertes, mais les gestes barrière sont recommandés à la population ainsi qu’un allègement des activités, culturelles sportives coutumières.

Un cas à Fidji

« Il y a un cas confirmé de Covid-19 dans la ville de Lautoka, un patient qui a récemment voyagé à l’étranger » et a été placé à l’isolement « sous surveillance médicale attentive », a tweeté le ministre de la Santé Ifereimi Waqainabete.

Il s’agit d’un steward de 27 ans de Fiji Airways ayant récemment voyagé aux États-Unis et en Nouvelle-Zélande, selon les autorités qui tentent de retrouver les passagers et membres d’équipage des vols qu’il a empruntés.

L’annonce a généré des réactions de panique à Suva, des habitants se ruant sur les supermarchés et, selon le Fiji Times, des parents se précipitant dans les écoles pour récupérer leurs enfants.

Le Premier ministre Frank Bainimarama a lancé à la télévision un appel au calme aux 930 000 Fidjiens: « l’unité nationale ne doit pas faire défaut. Personne ne doit permettre que ses actions soient guidées par la peur ou la panique ».

Lautoka, deuxième ville du pays avec 55 000 habitants, sera isolée pendant deux semaines, a-t-il précisé.

Une quarantaine à domicile obligatoire est instaurée pour tous les arrivants dans le pays. Les rassemblements de plus de 20 personnes sont interdits.

Les îles du Pacifique, au système de santé fragile -aux Samoa, la rougeole a tué l’an passé 86 personnes, surtout des enfants- ont instauré d’importantes restrictions de déplacement. Les Marshall ont interdit les vols entrants et la plupart des arrivées par bateau.

Le virus a atteint certaines îles comme Guam (8 cas) ou la Polynésie française (15). Les Samoa ont détecté un cas suspect.

SourceAFP

infos coronavirus

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV