samedi 24 septembre 2022
A VOIR

|

Covid-19 : le variant XE est arrivé en Nouvelle-Zélande

Publié le

Déjà repéré dans plusieurs pays, le variant XE du covid-19 a fait son apparition en Nouvelle-Zélande. Un variant qui, pour l'instant, ne semble pas plus virulent, mais pourrait être plus contagieux.

Publié le 25/04/2022 à 14:35 - Mise à jour le 26/04/2022 à 12:07
Lecture < 1 min.

Déjà repéré dans plusieurs pays, le variant XE du covid-19 a fait son apparition en Nouvelle-Zélande. Un variant qui, pour l'instant, ne semble pas plus virulent, mais pourrait être plus contagieux.

Encore une variante du Covid-19. C’est le 20 avril que le premier cas de variant XE en Nouvelle-Zélande a été découvert chez un voyageur arrivé la veille sur le territoire. Cette personne a été mise à l’isolement, rapporte le le NZ Herald.

Une introduction du variant “pas inattendue” à Aotearoa. Le XE covid circule déjà dans plusieurs pays. Il a été détecté pour la première fois au mois de janvier en Angleterre. Le XE est une combinaison des sous-variantes BA.1 et BA.2 d’Omicron. Sa particularité : il serait plus contagieux.

Le ministère de la Santé de Nouvelle-Zélande estime en revanche, qu'”il n’y a aucune preuve à ce jour que XE provoque une maladie plus grave que les autres lignées d’Omicron, notant qu’il faut des semaines ou des mois pour identifier la gravité de chaque nouvelle variante”.

Samedi, la Nouvelle-Zélande recensait 5 662 nouveaux cas de Covid-19, et plusieurs décès liés au covid-19, dont deux enfants. 490 personnes étaient hospitalisées.
Le nombre de cas actifs en Nouvelle-Zélande est de 59 018. Depuis le début de la pandémie, 881 481 cas ont été recensés en Nouvelle-Zélande. Le nombre total de décès recensés et liés au Covid-19 en Nouvelle-Zélande est de 674.

Ailleurs dans le Pacifique, les îles Cook ont enregistré samedi un premier décès dû au Covid-19. Il s’agit d’une femme de 63 ans, qui “avait reçu ses trois doses de vaccin anti-Covid”, mais “souffrait aussi de plusieurs pathologies”, a expliqué le Premier ministre Mark Brown dans un communiqué.

infos coronavirus