mercredi 27 octobre 2021
A VOIR

|

Covid-19 : La Nouvelle-Calédonie toujours sous tension

Publié le

Il semblerait que la situation sanitaire amorce une décrue sur le Caillou. Le confinement strict décrété tôt semble faire ses preuves. Pour autant, le pic épidémique n’est pas encore atteint selon la direction des Affaires sanitaires et sociales.

Publié le 24/09/2021 à 14:27 - Mise à jour le 24/09/2021 à 14:40
Lecture < 1 min.

Il semblerait que la situation sanitaire amorce une décrue sur le Caillou. Le confinement strict décrété tôt semble faire ses preuves. Pour autant, le pic épidémique n’est pas encore atteint selon la direction des Affaires sanitaires et sociales.

Épargné par la Covid il y a encore trois semaines, la Nouvelle-Calédonie fait désormais face à l’épidémie. Un archipel sous oxygène, qui compte ses morts chaque jour.

Selon les derniers chiffres, 523 nouveaux cas ont été détectés en 24 heures. Au Médipôle, centre névralgique de l’épidémie de Covid, plus de 300 personnes sont hospitalisées pour un hôpital qui compte 500 lits. 56 patients se trouvent en réanimation.
Cinq décès sont à déplorer ces dernières 24 heures, ce qui porte à 62 le nombre de personnes qui ont succombé au virus.  

Dans ce contexte très dur, 70 soignants de la réserve sanitaire sont arrivés en début de semaine sur le Caillou. Un soutien majeur aux équipes locales. Une centaine d’autres doivent encore venir renforcer les équipes et du matériel médical a aussi été acheminé par la France comprenant également 100 000 doses de vaccins. Car sur place, seule 27,6 % de la population est complètement vaccinées. La loi sur l’obligation vaccinale étant adoptée, septembre pourrait changer la donne.

Le pic épidémique n’est pas encore atteint selon la direction des Affaires sanitaires et sociales. Des mesures progressives de déconfinement ne sont pour l’heure pas envisagées. Elles dépendront du taux de reproduction du virus, mais également du rythme de la vaccination, obligatoire pour tous les résidents depuis le 3 septembre dernier.

Rédigé par

infos coronavirus