lundi 25 octobre 2021
A VOIR

|

Covid-19 : comment est gérée la crise à Hawaii ?

Publié le

L’arrivée du variant Delta a contraint l’archipel à appliquer très tôt des restrictions afin de limiter sa propagation. Malgré une couverture vaccinale de 65%, la courbe a explosé ces dernières semaines avec en moyenne 500 nouveaux cas positifs par jour. 8 morts sont à déplorer ces dernières 24 heures. Les autorités ont mis en place depuis le 13 septembre un pass sanitaire sur l’île de Oahu pour 60 jours.

Publié le 17/09/2021 à 16:18 - Mise à jour le 18/09/2021 à 10:09
Lecture < 1 min.

L’arrivée du variant Delta a contraint l’archipel à appliquer très tôt des restrictions afin de limiter sa propagation. Malgré une couverture vaccinale de 65%, la courbe a explosé ces dernières semaines avec en moyenne 500 nouveaux cas positifs par jour. 8 morts sont à déplorer ces dernières 24 heures. Les autorités ont mis en place depuis le 13 septembre un pass sanitaire sur l’île de Oahu pour 60 jours.

Les touristes ne semblent pas craindre le variant du côté de Hawaii. En témoigne l’affluence record des visiteurs avec 25 000 visiteurs en moyenne par jour, qui sont en majorité des Américains.

Restaurants, bars, cinémas, commerces… tout est ouvert et les hôtels sont pleins. En revanche, les rassemblements de plus de 10 personnes sont interdits, et la capacité d’accueil des salles de spectacles est réduite à 50%. Les compétitions sportives se disputent à huis clos et le masque n’est pas obligatoire à l’extérieur. Une certaine liberté rendue possible grâce au pass sanitaire, exigé aux entrées des commerces depuis le 13 septembre.  

Résultat de cette affluence : l’économie a repris des couleurs. Et comme au fenua, l’exécutif a imposé la vaccination aux employés.

Avec ses 2 millions d’habitants, Hawaii n’a donc rien à envier à la Polynésie. Le gouverneur du 50e Etat américain a beau exhorter les touristes à repousser leur venue à fin octobre, les touristes continuent d’arriver. De l’avis des Polynésiens en vacances sur l’archipel, on aurait presque l’impression d’être dans une destination covid free…

Rédigé par

infos coronavirus