samedi 8 août 2020
A VOIR

|

Coronavirus : l’OMS prévoit une épidémie « très longue »

Publié le

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS), réunie samedi à Genève, a prévenu que la pandémie de coronavirus allait probablement être "très longue".

Publié le 01/08/2020 à 10:23 - Mise à jour le 01/08/2020 à 10:23
Lecture 2 minutes

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS), réunie samedi à Genève, a prévenu que la pandémie de coronavirus allait probablement être "très longue".

Le Comité d’urgence de l’organisation, réuni depuis vendredi pour la quatrième fois pour réévaluer la pandémie, « a souligné que sa durée allait être certainement très longue », a indiqué l’OMS dans un communiqué.

« L’OMS continue d’estimer que le risque posé par le Covid-19 est très élevé », ajoute le communiqué. « Le comité d’urgence » (composé de 18 membres et 12 conseillers) « a souligné l’importance d’une réponse qui doit être nationale, régionale et globale » face à la pandémie.

Le coronavirus a infecté au moins 17,6 millions de personnes dans le monde et fait plus de 680 000 morts, selon un décompte effectué par l’AFP à partir de sources officielles.

Le comité d’urgence a demandé à l’OMS de fournir à tous les pays des consignes pragmatiques sur la façon de répondre à la pandémie, « afin de réduire le risque que les réponses à l’épidémie ne s’affaiblissent, dans un contexte de pressions socio-économiques ».

Le comité recommande également à l’OMS d’accélérer les recherches sur les points encore inconnus du virus, notamment son origine animale et ses éventuels moyens de propagation par voie animale.

Il demande également que soient éclaircis des points comme « les modes de transmission (du virus), ses mutations potentielles, l’immunité et les corrélats de protection ».

La réunion du comité, qui a duré six heures, s’est déroulée au siège de l’OMS à Genève, avec certains participants reliés par vidéo. Il est prévu qu’il se réunisse à nouveau dans trois mois. 

« Cette pandémie est une crise sanitaire comme on n’en voit qu’une par siècle et ses effets seront ressentis pour les décennies à venir », avait déclaré vendredi le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

« De nombreuses questions scientifiques ont été résolues, nombreuses sont celles qui attendent encore de l’être », a-t-il ajouté. « La plupart des habitants de la planète peuvent être touchés, même ceux qui n’habitent pas dans des zones durement affectées ».

SourceAFP

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV