vendredi 5 mars 2021
A VOIR

|

Coronavirus : le témoignage d’un Calédonien à Wuhan

Publié le

Un Calédonien en ce moment à Wuhan a fait parvenir une vidéo aux médias dans laquelle il témoigne de la situation sur place. Il devrait être rapatrié avec d'autres Français et placé en quarantaine.

Publié le 30/01/2020 à 11:28 - Mise à jour le 31/01/2020 à 15:31
Lecture 2 minutes

Un Calédonien en ce moment à Wuhan a fait parvenir une vidéo aux médias dans laquelle il témoigne de la situation sur place. Il devrait être rapatrié avec d'autres Français et placé en quarantaine.

En visite à Wuhan pour voir sa belle-famille, ce Calédonien qui souhaite rester anonyme, a assisté à la propagation du virus. Très sollicité par les médias, il a hésité à témoigner. Il a finalement décidé de transmettre un texte et une vidéo à plusieurs journalistes.

Pantalon, doudoune, gants, lunettes, masque… il ne laisse rien au hasard : « Il faut se couvrir, se protéger. On fait très attention. On est peut-être un peu excessifs sur ce qu’on fait mais comme on ne sait pas très bien de quoi il s’agit, mieux vaut être trop prudent que pas assez. »

Et pas question d’attraper froid en cette période hivernale en Chine : « On fait très attention de ne pas tomber malade, ne serait-ce qu’un rhume parce qu’il pourrait être très difficile de se faire soigner étant donné que les hôpitaux sont pleines de personnes contaminées. »

Être prudent, sans tomber dans la psychose

« Les gens ont peur, on est sollicités très souvent par l’extérieur via les réseaux sociaux pour expliquer ce qui se passe », raconte-t-il assurant qu’ « il ne faut pas paniquer, ne pas partir en psychose. »

Néanmoins selon lui, « il faudra peut-être être prudents dans les jours à venir. Ici on n’a pas vu venir. Ça a pris des proportions importantes en quelques jours. »

Il conseille de « commencer à faire très attention à l’hygiène, l’hygiène de vos mains. (….) prudent dans vos contacts (…) Toute personne venant de l’extérieur peut présenter un risque. Pas uniquement les Chinois »

Wuhan, ville fantôme

Depuis l’annonce de l’épidémie, Wuhan s’est transformée en ville fantôme : « La plupart des magasins sont fermés (…) Comme tout le monde reste chez soi, tout le monde a peur, on se sent en sécurité. Il n’y a pas trop de risques d’être contaminés. »

Pour lui, il est peut-être même plus prudent d’être à Wuhan qu’ailleurs en Chine, dans les transports en commun par exemple, ou dans tout autre lieu public. « Il y a des Français qui ont décidé de rester ici pour diverses raisons (…) J’ai aussi beaucoup hésité mais rester ici au final ce n’est pas très dangereux de rester ici. Il n’y a personne dans les rues. « 

Aucun mort hors de Chine

Une fois rapatrié en Chine, lui et les autres Français qui ont choisi de quitter Wuhan seront placés en quarantaine dans un centre de vacances à Carry-le-Rouet, près de Marseille.

Le coronavirus a fait à l’heure actuelle 170 morts sur plus de 7700 cas en Chine. Un sixième cas de coronavirus a été confirmé en métropole. Aucun n’est mort hors de Chine, alors qu’une soixantaine de malades ont été répertoriés dans près de vingt autres pays.

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu