mardi 1 décembre 2020
A VOIR

|

Coronavirus : le point sur la pandémie dans le monde

Publié le

Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 qui a déjà fait plus de 9 800 morts dans le monde, dont plus de 3 400 en Italie.

Publié le 19/03/2020 à 10:51 - Mise à jour le 19/03/2020 à 10:52
Lecture 2 minutes

Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 qui a déjà fait plus de 9 800 morts dans le monde, dont plus de 3 400 en Italie.

Plus de morts en Italie qu’en Chine

L’Italie a dépassé jeudi la Chine (3 245 morts, 80 928 cas) pour le nombre de morts, avec 427 décès en 24 heures pour atteindre un total de 3 405, selon un décompte de l’AFP à partir de chiffres officiels.

Il y a désormais 41 035 cas dans ce pays et les mesures de confinement seront prolongées au delà du 3 avril. Une sortie de l’épidémie n’est pas envisagée « avant trois mois », selon un éminent virologue.

Zéro contamination locale en Chine

Cap symbolique : la Chine n’a signalé jeudi aucune nouvelle contamination d’origine locale, une première depuis le début de l’épidémie. Elle enregistre 34 cas importés supplémentaires. 

Une enquête officielle a désavoué la police de Wuhan pour avoir réprimandé le jeune médecin qui avait donné l’alerte au début de l’épidémie, mort depuis.

Pays pauvres : l’ONU exhorte à la solidarité

Des « millions » de vies sont en jeu si la solidarité ne s’exerce pas dans le monde, notamment avec les pays les plus pauvres, a averti le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres.

L’Afrique doit se « préparer au pire », a prévenu l’Organisation mondiale de la Santé au lendemain du premier mort annoncé en Afrique subsaharienne, au Burkina Faso. 

Plan colossal de la BCE

La Banque centrale européenne (BCE) a annoncé un plan d' »urgence » de 750 milliards d’euros destinés à des rachats de dette publique et privée, qui s’ajoutent aux 120 milliards décidés six jours auparavant.

La Commission européenne va créer une « réserve stratégique » d’équipement médical, en particulier des respirateurs et du matériel de protection, dans laquelle les pays de l’UE pourront puiser.

Plus de 9 800 morts

La pandémie a fait au moins 9 827 morts dans le monde depuis son apparition en décembre, selon un comptage de l’AFP à partir de sources officielles jeudi à 18H00 GMT.

Au total, plus de 230 780 cas d’infection ont été détectés dans 158 pays et territoires.

Les pays les plus touchés après l’Italie et la Chine sont l’Iran avec 1 284 morts pour 18 407 cas, l’Espagne avec 767 morts (17 147 cas), la France avec 372 morts (9 134 cas), et les États-Unis avec 150 morts (9 415 cas).

Plan d’aide aux États-Unis

Le Congrès américain a adopté un plan d’aide sociale d’environ 100 milliards de dollars destiné aux travailleurs directement touchés par l’impact du coronavirus. Un plan de relance économique en négociation pourrait aller jusqu’à 1 300 milliards de dollars.

General Motors, Ford et Fiat Chrysler ont suspendu leur production en Amérique du Nord.

Les États-Unis ont « approuvé » contre le nouveau virus le recours à la chloroquine, un traitement antipaludéen dont Donald Trump a vanté « des résultats préliminaires très, très encourageants ».

Restrictions aux frontières

Le Brésil a décidé de fermer pour 15 jours toutes ses frontières terrestres, à l’exception de celle avec l’Uruguay.

L’Inde va interdire l’atterrissage des vols internationaux sur son territoire pour une semaine à partir de dimanche. En Colombie ce sera à partir de lundi pour 30 jours. 

L’Autriche place en quarantaine les personnes arrivant sur son territoire par avion.

Aucun étranger non-résident ne sera admis à compter de vendredi en Australie.

Confinements

L’Inde, qui compte 1,3 milliard d’habitants, observera dimanche un couvre-feu national à titre d' »expérience » et de « symbole » dans la lutte contre la pandémie.

En France, où la population est confinée, l’accès aux plages de Méditerranée, de la façade atlantique et du Nord est désormais interdit et la basilique du Sacré-Coeur à Paris est fermée aux touristes.

À Chypre-Nord, l’élection présidentielle prévue en avril est reportée à octobre.

infos coronavirus

À partir du 15 décembre, retour à la normale pour les voyages France – Polynésie

Les Français retrouveront avec la levée du confinement la liberté de circulation à partir du 15 décembre, a affirmé mardi le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari, expliquant qu'il n'y avait "aucun problème à réserver" un billet d'avion pour les outremers.