mardi 24 novembre 2020
A VOIR

|

Coronavirus : la France passe la barre des 10 000 morts

Publié le

La France a passé mardi la barre des 10 000 morts depuis le début de l'épidémie de coronavirus, qui "continue sa progression" a indiqué le directeur général de la Santé.

Publié le 07/04/2020 à 9:02 - Mise à jour le 07/04/2020 à 9:45
Lecture < 1 min.

La France a passé mardi la barre des 10 000 morts depuis le début de l'épidémie de coronavirus, qui "continue sa progression" a indiqué le directeur général de la Santé.

Depuis début mars, 7 091 décès ont été enregistrés en milieu hospitalier, soit 597 de plus en 24 heures, et 3 237 dans les Ehpad et établissements médico-sociaux, soit un total de 10 328 morts, a précisé Jérôme Salomon lors d’un point quotidien.

Le bilan dans les maisons de retraite médicalisées et autres établissements médico-sociaux a augmenté de 820 décès par rapport à celui communiqué lundi, mais ce bond est sans doute « lié à un retard de saisie et au fait qu’on sort d’un weekend » a souligné M. Salomon. Les bilans en Ehpad n’ont commencé à être comptabilisés que début avril.

A ce jour, 2 958 Ehpad et 1 595 autres établissements médico-sociaux ont signalé au moins un cas avéré ou présumé d’infection au Covid-19, a précisé M. Salomon.

Quelque 30 000 personnes sont hospitalisées pour une infection au coronavirus (+305) dont 7 131 cas graves en réanimation. « C’est un indicateur que l’épidémie continue sa progression », a relevé M. Salomon.

Toutefois, avec les sorties, l’augmentation nette du nombre de patients en réanimation -indicateur très suivi par les professionnels car mesurant la pression sur le système de santé- est de moins en moins forte, avec un solde de +59 (contre +94 lundi et +140 dimanche).

Mais « nous ne sommes pas encore au pic puisque tous les soirs il y a un peu plus de malades en milieu hospitalier, un peu plus de malades à prendre en charge en réanimation, nous avons atteint un niveau jamais atteint en France, nous ne sommes qu’à la phase ascendante même si elle ralentit un peu », a averti M. Salomon.

En conséquence, « aborder le déconfinement aujourd’hui n’a aucun sens », a-t-il estimé, alors que la mesure de confinement général de la population, instaurée jusqu’au 15 avril, devrait être prolongée.

infos coronavirus

Covid-19 : quand la crise profite aux coursiers

La crise de la Covid-19 ne fait pas que des malheureux. A contrario du secteur du tourisme ou de la restauration, l’activité de coursier tire son épingle du jeu. Avec le confinement et la propagation du virus, les sociétés de livraison sont plébiscitées par les Polynésiens, en particulier ceux des archipels en cette période des fêtes de fin d’année.